1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Soirées « bunga-bunga » : le mystère plane après la mort d'un témoin-clé
Le Point18/03/2019 à 18:31

Le parquet de Milan a ouvert une enquête pour « homicide par empoisonnement » après la mort mystérieuse d'Imane Fadil, la jeune femme qui avait dévoilé les dessous des soirées « bunga-bunga » de Silvia Berlusconi. Les premiers examens ont en effet révélé la présence dans le sang de la jeune femme de valeurs de métaux lourds cent fois supérieures à la normale. En outre, les médecins légistes ont décelé des traces de radioactivité et une chape de plomb entoure sa dépouille qui repose dans la morgue de Milan. Le mystère ne s'arrête pas là. Durant son agonie, qui a duré du 29 janvier, date de son hospitalisation, jusqu'au 1er mars, et alors qu'aucun diagnostic ne permettait de lui administrer des soins, la jeune femme avait fait part de sa crainte d'avoir été empoisonnée. Contrairement aux procédures, l'hôpital n'a pas averti les autorités judiciaires, qui n'ont donc pas instruit la plainte de la patiente.Née il y a 34 ans dans une famille marocaine modeste, Imane Fadil était arrivée à Milan à la fin des années 2000 dans l'espoir de devenir mannequin. Elle apparaît dans des programmes TV de seconde soirée, friands de jeunes femmes court vêtues. Toutefois, les ambitions de la jeune Marocaine ne se limitent pas au monde de la vie nocturne milanaise. Elle adore le foot et veut devenir journaliste sportive. Quand son impresario Lele Mora ? qui sera ensuite condamné pour avoir alimenté les bunga-bunga en jeunes femmes mineures ?...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer