Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Snobé par l'Elysée, Boubakeur quitte le Conseil du culte musulman
Reuters03/01/2018 à 19:35

SNOBÉ PAR L'ELYSÉE, BOUBAKEUR QUITTE LE CONSEIL DU CULTE MUSULMAN

PARIS (Reuters) - Le recteur de la grande mosquée de Paris, s'estimant "marginalisé" par l'Elysée, a annoncé mercredi son retrait des instances du Conseil français du culte musulman (CFCM).

Dans un communiqué, Dalil Boubakeur dit ne pas avoir été convié aux voeux d'Emmanuel Macron aux autorités religieuses, organisés jeudi.

"Il est surprenant que l'institution religieuse musulmane la plus emblématique de France (...) soit ainsi marginalisée voire ostracisée", peut-on lire dans ce communiqué, qui présente la mosquée comme la "gardienne vigilante de l'islam du juste milieu depuis sa création en 1926".

"Prenant acte de cette injuste et inexplicable mise à l'écart, la grande mosquée de Paris décide, par conséquent, de se retirer de toutes les instances du CFCM et de ne plus participer à toute initiative émanant des pouvoirs publics sur l'organisation du culte musulman", lit-on en conclusion.

Fondé en 2003 à l'initiative de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, le CFCM sert notamment d'intermédiaire avec les pouvoirs publics.

(Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    08 janvier18:05

    Un parasite opportuniste peut-être?...;-(((

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer