1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

SNCF : comment lutter contre les retards des trains
Le Point29/01/2019 à 12:59

La SNCF et les retards de train, c'est une histoire que les Français connaissent bien. En décembre dernier, l'Arafer publiait un rapport dans lequel l'autorité relevait qu'un quart des TGV de la SNCF arrivaient en retard. Un problème sur lequel la SNCF travaille depuis longtemps afin de rétablir davantage de ponctualité. L'entreprise ferroviaire a donc mis en place une liste de chantiers prioritaires afin de résorber ces problèmes de retard, rapporte Le Figaro mardi. Pour cela, elle s'est basée sur les résultats d'une étude réalisée sur 200 000 trains. Premier constat : la forte hausse de fréquentation des gares, tous trains confondus, engendre des retards au départ des trains en raison du manque de temps pour les passagers qui doivent descendre et monter dans les wagons. Les temps d'arrêt en gare sont parfois trop courts, sans compter que la signalétique sur les quais est parfois hasardeuse. Signalétique que la SNCF compte réviser donc, selon les informations du Figaro.

Revoir le système des réservations est également une piste d'étude. L'objectif : que les passagers d'une même gare n'aient pas tous des places dans les mêmes voitures, occasionnant des bouchons à l'entrée des wagons, et donc des retards au départ des trains. Parmi les causes des retards de train, la SNCF liste aussi l'oubli ou l'abandon de bagages. Le Figaro évoque 8 000 bagages abandonnés en 2018 contre 5 000 en 2016. Afin d'être plus efficace et de...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • aiki41
    29 janvier13:55

    Et bien éviter d'en faire rouler plus que ce que permet la capacité des lignes et de ce fait savoir dire "non" aux élus qui en demandent toujours davantage pour desservir leur région ou leur ville (bordeaux en est un bel exemple).

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer