Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Slovaquie-Fico remporte les législatives mais perd sa majorité

Reuters06/03/2016 à 06:59
 (Résultats actualisés) 
    BRATISLAVA, 6 mars (Reuters) - Le Premier ministre slovaque 
Robert Fico, en pointe dans le rejet des quotas européens de 
répartition de réfugiés, a remporté les élections législatives 
de samedi mais perd sa majorité parlementaire et aura fort à 
faire pour former un gouvernement. 
    Le Smer, sa formation affiliée au Parti socialiste européen, 
est arrivé en tête avec 28,5% des voix, selon des résultats 
partiels qui portent sur 91% des circonscriptions. 
    Le parti libertarien SaS, dont le rejet du plan de sauvetage 
de la Grèce en 2012 a fait tomber le précédent gouvernement de 
centre droit, arrive en deuxième position avec 11,5%. 
    Huit autres formations franchissent le seuil des 5% qui 
permet de siéger au Conseil national, le parlement monocaméral, 
ce qui risque donc de compliquer la formation d'une coalition. 
    Parmi eux figure Notre Slovaquie, parti d'extrême droite 
emmené par Marian Kotleba, gouverneur de la région Banska 
Bystrica, qui a obtenu 8,2% des voix, soit trois fois plus que 
ce qu'annonçait les sondages. Un autre parti xénophobe formé 
récemment par l'homme d'affaires Boris Kollar passe également le 
seuil des 5%.  
    Robert Fico, qui a jugé les résultats "très compliqués", 
s'est dit prêt à former un nouvel exécutif. "Comme le Parti a 
remporté le scrutin, nous avons l'obligation d'essayer de former 
un gouvernement stable et cohérent", a-t-il déclaré à la presse. 
     
    FICTION    
    Âgé de 51 ans, il a été aux affaires de 2006 à 2010, puis y 
est revenu en mars 2012. Avec plus de 44% des voix, son parti 
avait alors décroché la majorité absolue des sièges, ce qui a 
permis au Smer de gouverner seul, une première depuis 
l'indépendance de la Slovaquie en 1993. 
    Son recul était attendu, mais pas dans une telle proportion: 
les derniers sondages tournaient autour de 35% des voix. 
    S'il ne parvient pas à former un gouvernement, les partis de 
droite pourraient tenter leur chance en renouvelant l'expérience 
de 2010, mais la cohésion d'une telle alliance n'est pas 
garantie.  
    Le Premier ministre sortant dépeint le multiculturalisme 
comme une "fiction" et refuse les quotas de répartition de 
réfugiés que la Commission européenne recommande pour résoudre 
la crise migratoire. Il est également opposé aux sanctions 
européennes contre la Russie.  
    Même s'ils emploient un langage moins agressif, la plupart 
des partis d'opposition de centre droit partagent avec lui 
l'idée que les musulmans ne peuvent pas s'intégrer dans ce pays 
majoritairement catholique de 5,4 millions d'habitants et 
représentent une menace pour la sécurité nationale.  
    Le recul dans les urnes de Fico, qualifié de populiste par 
ses adversaires, s'explique notamment par la persistance d'un 
taux de chômage élevé, supérieur à 10%, et d'inégalités fortes 
entre les régions, et par les faiblesses des systèmes de santé 
et d'éducation.  
    La Slovaquie prendra en juillet la présidence tournante de 
l'Union européenne.  
 
 (Jean-Stéphane Brosse, Henri-Pierre André et Jean-Philippe 
Lefief pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.