Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Six mois avec sursis requis contre l'élu socialiste Kucheida

Reuters09/04/2013 à 23:25

SIX MOIS AVEC SURSIS REQUIS CONTRE L'ÉLU SOCIALISTE JEAN-PIERRE KUCHEIDA

LILLE (Reuters) - Le parquet a requis mardi une peine de 6 mois de prison avec sursis, 70.000 euros d'amende et cinq ans d'interdiction de toute fonction publique et gestion de société à l'encontre de l'ex-député maire PS de Liévin (Pas-de-Calais), Jean-Pierre Kucheida, poursuivi pour "abus de biens sociaux".

Il a également réclamé devant le tribunal correctionnel de Douai (Nord) un mois de prison avec sursis pour la fille de l'ancien élu, poursuivie pour "recel d'abus de biens sociaux".

Le jugement devait être mis en délibéré.

Jean-Pierre Kucheida, ancien député-maire socialiste de Liévin (Pas-de-Calais), a tenté devant le tribunal de justifier toutes les dépenses effectuées qui lui valent d'être poursuivi pour abus de biens sociaux.

L'élu était poursuivi en compagnie de sa fille pour l'utilisation à des fins personnelles de la carte bleue de la Soginorpa, un bailleur social du département gestionnaire d'anciens logements miniers dont il était le président.

Les enquêteurs estiment à environ 50.000 euros les sommes concernées.

"Toutes ces dépenses sont normales, justifiées, nécessaires, elles ont été faites pour la Soginorpa, pour la défendre", a expliqué Jean-Pierre Kucheida en rajoutant que ces dépenses étaient "modestes, ramenées sur la durée du mandat à 340 euros par mois".

Une à une, facture après facture, il a expliqué que les frais engagés l'avaient été "dans un cadre professionnel, pour le bien de l'établissement". "C'est vrai, j'ai pu être négligent, je travaillais beaucoup, je faisais peut être trop de choses", a-t-il cependant nuancé.

L'accusation met en avant une somme de 47.441 euros de dépenses faites pendant sa présidence de l'organisme entre 2004 et 2011 avec la carte bancaire de la Soginorpa.

Ces dépenses concernent des factures d'hôtel, de restaurant de grand luxe, de parking. Le parquet y ajoute 4.327 euros de factures d'essence, sans lien avec la Soginorpa.

Pour justifier une facture de restaurant à 400 euros par convive, Jean-Pierre Kucheida a expliqué à la barre qu'il s'agissait de repas d'affaires.

Interrogé sur un achat de bijoux à l'étranger avec la même carte bleue, il a évoqué "une carte personnelle défaillante" et avoir remboursé cette somme dès son retour en France.

Pour le procureur Eric Vaillant, il s'agit en réalité "d'un vol chic, un vol sans violence, bien supérieur aux sommes volées par les petits délinquants jugés ici d'habitude".

La fille de l'ancien élu, chargée de mission au Conseil régional, est quant à elle poursuivie pour "recel d'abus de bien social" pour avoir reçu 12.000 euros d'une association qui avait elle même reçu une subvention du même montant de la Soginorpa pour réaliser un livre de photos.

L'ancien maire de Liévin, lâché par le PS, battu dès le premier tour aux dernières élections législatives puis démissionnaire de son poste de maire, est également visé par deux informations judiciaires et une enquête préliminaire, concernant notamment des irrégularités dans l'attribution de marchés publics dans le Pas-de-Calais.

Pierre Savary, édité par Gérard Bon

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.