1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sièges auto et rehausseurs : comment bien attacher son enfant
Le Parisien03/04/2019 à 09:49

Sièges auto et rehausseurs : comment bien attacher son enfant

Pour la troisième année consécutive, 64 % des moins de 10 ans sont mis en danger par une mauvaise installation en voiture, s'alarment l'association Prévention routière et la marque Bébé Confort dans une étude que Le Parisien dévoile. Le résultat interroge : comment deux enfants sur trois peuvent-ils être mal protégés alors que leurs familles semblent s'échiner à garantir leur sécurité ? Si l'étude ne relève que 8 % d'enfants pas attachés du tout, elle souligne que, dans 56 % des cas, les parents les ont bel et bien équipés... mais l'ont mal fait. LIRE AUSSI > Pourquoi la Norvège est un exemple À chaque âge son siègeParmi les erreurs récurrentes, l'étude note un abandon précoce du siège rehausseur et une mauvaise installation du siège bébé. Pour être certain de protéger vos enfants, retenez deux choses : le siège bébé doit d'une part rester dos à la route jusqu'à 4 ans pour que les parties du corps les plus vulnérables, le cou et la tête, soient protégées en cas de choc. D'autre part, le siège rehausseur doit être conservé jusqu'à dix ans, même si votre enfant vous répète qu'il est grand et qu'il n'en veut plus. Sinon, la ceinture ne sera pas adaptée à son gabarit et il risquera de ne pas être retenu ou de glisser sous la sangle.Bien serrer la ceinture« Il y a encore des idées reçues sur l'inconfort causé par la ceinture, note le directeur des études de Prévention routière, Christophe Ramond. Les parents ont peur de déranger leur enfant et préfèrent placer la ceinture sous le bras, dans le dos ou la desserrer. » Pourtant, une gêne signale simplement un mauvais réglage de la sangle et peut être facilement corrigée. « La sangle doit être tendue et placée sur les parties rigides du corps, les épaules et les hanches, recommande Pauline Arnou, responsable de produit sécurité pour Bébé Confort. Si vous pouvez pincer la ceinture avec deux doigts, c'est qu'elle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer