1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

« Shutdown » : Donald Trump inflexible sur son mur
Le Point09/01/2019 à 06:58

Pour ceux qui espéraient que l'auteur de L'Art du deal, qui se vante d'être un as de la négociation, allait sortir de son chapeau un plan pour mettre un terme à la paralysie du gouvernement qui dure depuis près de trois semaines, c'est la déception. Lors de son allocution à la nation, Donald Trump n'a rien proposé de neuf pour mettre fin à l'impasse budgétaire. Il s'est contenté de dresser un portrait apocalyptique de la situation à la frontière, parlant des « vastes quantités de drogues » qui transitent et citant plusieurs meurtres perpétrés par des sans-papiers. « Combien de sang américain va-t-il encore couler avant que le Congrès n'agisse ? » Décidément très lyrique, il a qualifié la situation de « crise du c?ur et de crise de l'âme ». Et il a ajouté qu'il était « déterminé » à mettre un terme au « cycle de souffrances humaines ».

Il a clamé que c'était les forces de l'ordre qui exigeaient un mur. « À la demande des démocrates, il s'agira d'une barrière en acier plutôt que d'un mur en béton. » Il a aussi rejeté la faute de la crise à Washington sur les démocrates expliquant que « la seule solution » c'était qu'ils votent les 5,7 milliards de dollars qu'il demande pour commencer la construction de son mur, une des dernières promesses de campagne qu'il n'a pas encore réalisée. Mais les démocrates refusent de lui donner un sou et Nancy Pelosi, nouvelle speaker de la Chambre, a qualifié...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer