1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sexe, travail, politique : les jeunes ne sont pas ceux que vous croyez
Le Point24/02/2019 à 15:05

Rédacteur en chef du webzine Twenty (fait « par et pour les 16-25 ans »), Vincent Cocquebert dénonce dans son enquête Millennial burn-out (éditions Arkhê) la vision fantasmée, réductrice et uniformisée que la plupart d'entre nous avons des millennials (individus nés après 1980). Cette jeunesse, aussi connue sous le nom de « génération Y » est dite ultra-connectée, individualiste ou sexuellement débridée ? En réalité, elle est plutôt en recherche de stabilité, pudibonde et pas spécialement calée en informatique. Hyper-médiatisé, le concept de millennials ne serait qu'une simple invention marketing, truffée de stéréotypes auxquels s'attaque ouvertement le journaliste. Entretien.Le Point : Poster quotidiennement des stories sur Instagram, swiper sur Tinder, aller acheter du quinoa bio en trottinette, regarder des séries Netflix, être un génie du numérique... Est-ce ça être un millennial ?Vincent Cocquebert : Ces pratiques correspondent aux caractéristiques de l'archétype du millennial tel que les professionnels du marketing l'ont dessiné et tel qu'ils l'ont fait évoluer. Pour la première fois de l'histoire, en 1993, le marketing invente et construit de manière unilatérale un modèle générationnel auquel ont été greffées des caractéristiques spécifiques : narcissisme, individualisme, consumérisme, autonomie? Autrement dit, le marketing a créé un socle de repères qui dessine la figure d'un être fantasmatique, le...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer