Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sergueï Pougatchev réclame 12 milliards de dollars à Moscou

Reuters22/09/2015 à 13:26

* L'ex-"banquier du Kremlin" engage une procédure d'arbitrage * Il dénonce des attaques multiformes de Moscou * La justice russe le recherche pour détournement de fonds PARIS, 21 septembre (Reuters) - Sergueï Pougatchev, l'ancien "banquier du Kremlin" en conflit avec Vladimir Poutine, a annoncé mardi avoir engagé une procédure d'arbitrage international contre l'Etat russe, auquel il réclame 12 milliards de dollars (10,7 millions d'euros). L'ex-homme d'affaires, qui a acquis la nationalité française, reproche à Moscou d'avoir gelé depuis 2009 en totale illégalité ses avoirs en Russie, dont des propriétés, des chantiers navals, et des mines. "Ces dernières années, la Russie a mené des attaques multiformes contre moi, ma famille et mes investissements. Je refuse de me laisser intimider par les manoeuvres russes", a-t-il déclaré dans un communiqué diffusé mardi à Paris. La notification de la procédure internationale d'arbitrage à La Haye a été délivrée à Vladimir Poutine et aux ministres russes des Finances, de la Justice et des Affaires étrangères, précise le texte. "La Russie a violé le traité bilatéral d'investissement (franco-russe, NDLR) garantissant un traitement juste et équitable et interdisant toute expropriation illégale au regard des investisseurs français", a dit lors d'une conférence de presse Edward Kehoe, l'un des avocats de Sergueï Pougatchev. L'ex-homme d'affaires a quitté au début de l'été la Grande-Bretagne, où il disait ne plus se sentir en sécurité, pour la France où il a obtenu la nationalité française en 2009. Interpol avait demandé en novembre 2014 son arrestation à la demande de la justice russe qui le recherche pour escroquerie et détournement de fonds. "INTENTION EXPRESSE DE LE RUINER" Moscou le soupçonne d'avoir joué un rôle dans la faillite de la banque Mejprombank qu'il avait créée et qui aurait effectué des transactions douteuses en sortant des actifs de Russie pour ses propriétaires. Selon ses avocats, la Russie a engagé des actions judiciaires "infondées" contre l'ex-homme d'affaires "avec l'intention expresse de le ruiner". "La Russie ne peut pas continuer à persécuter M. Pougatchev dans le monde entier en toute impunité", a souligné un autre de ses avocats, Michael McNutt. Dans les années 1990, Sergueï Pougatchev avait géré les comptes de la famille de l'ancien président Boris Eltsine jusqu'à sa démission le 31 décembre 1999. On lui avait ensuite attribué un rôle d'éminence grise auprès de son successeur, l'actuel président Vladimir Poutine. Selon ses avocats, l'ex-homme d'affaires n'est pas le seul à dénoncer l'attitude de Moscou, dix procédures d'arbitrage international étant actuellement en cours contre la Russie. La Cour d'arbitrage de La Haye a condamné en 2014 l'État russe à indemniser à hauteur de 50 milliards de dollars des actionnaires du groupe pétrolier Ioukos fondé par Mikhaïl Khodorkovski, aujourd'hui démantelé, soulignent-ils. Sergueï Pougatchev est connu en France pour avoir acheté en 2007 la société Hédiard, dans laquelle il a investi 100 millions d'euros. L'enseigne a accumulé les pertes pendant sept ans avant d'être placée en redressement judiciaire en 2013. (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.