Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sept blessés dans des incendies dans le sud de la France

Reuters11/08/2016 à 11:45
    * Trois pompiers en urgence absolue 
    * Trois personnes blessées dans la population 
    * Un homme interpellé 
    * 3.300 hectares brûlés dans les Bouches-du-Rhône 
 
 (Actualisé avec Cazeneuve, interpellation, précisions) 
    MARSEILLE/PARIS, 11 août (Reuters) - Les incendies qui se 
sont déclarés mercredi dans trois départements du sud de la 
France et mobilisent des milliers de sapeurs pompiers ont ravagé 
plus de 3.000 hectares et fait sept blessés, dont quatre graves, 
ont annoncé jeudi les autorités.  
    Les vents violents et la sécheresse de la végétation font 
craindre une reprise du feu dans l'Hérault, le Gard et les 
Bouches-du-Rhône, où il s'est arrêté juste aux portes de 
Marseille. Un incendie s'est également déclaré jeudi dans les 
Pyrénées-Orientales à proximité d'habitations.  
    Selon une source proche de l'enquête, un homme de 50 ans a 
été interpellé à Vitrolles (Bouches-du-Rhône) alors qu'il était 
en train de prendre des photos d'un sinistre.  
    A la question de savoir s'il s'agissait d'un incendie 
criminel, le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve a estimé 
qu'il était trop tôt pour le dire.  
    "Il y a effectivement une interpellation, il y a des 
enquêtes en cours et ces enquêtes permettront d'établir quelle 
est la responsabilité de cet individu dans les faits qui sont 
intervenus hier", a-t-il dit à l'issue d'un conseil de défense 
réuni à l'Elysée.  
    "Dans le département de l'Hérault, où près de 200 hectares 
ont brûlé, quatre pompiers ont été blessés, dont trois 
grièvement qui demeurent, à l'heure où je vous parle, en urgence 
absolue", a-t-il ajouté.  
    Dans les Bouches-du-Rhône, trois personnes ont été blessées 
parmi la population, dont une gravement brûlée sur la commune de 
Rognac, selon la préfecture. Une vingtaine de pompiers et une 
dizaine de policiers ont également été incommodés par les 
fumées. 
    "Les incendies dans les Bouches-du-Rhône ont brûlé 3.300 
hectares, dont 2.500 pour le seul sinistre de Rognac qui a été 
arrêté cette nuit aux portes de Marseille", indique la 
préfecture dans un communiqué. "Le second sinistre a, quant à 
lui, atteint la zone industrialo-portuaire de Fos et brûlé 800 
hectares". 
     
    "COCKTAIL EXPLOSIF" 
    Selon le président du Service départemental d'incendie et de 
secours (Sdis), le feu aux portes de Marseille "ne progresse 
plus mais reste actif". 
    "La sécheresse de ces derniers mois et le mistral ont été un 
cocktail explosif", a dit Richard Mallié sur France Bleu 
Provence. "Le feu a progressé à une vitesse phénoménale de 2.500 
mètres à l'heure".      
    La journée de mercredi avait été classée noire pour les 
risques d'incendie en raison d'une sécheresse importante dans 
tous les massifs forestiers du département et d'un fort mistral 
qui souffle avec des rafales proches de 100 km/h.   
    De nombreuses habitations ont été endommagées, dont plus 
d'une vingtaine de maisons brûlées dans le secteur de Vitrolles, 
ainsi que quelques bâtiments industriels. Des reconnaissances 
doivent être effectuées dans la matinée pour évaluer précisément 
les dégâts.  
    Au total, 2.500 sapeurs pompiers sont à l'oeuvre dans les 
Bouches-du-Rhône, selon le ministère de l'Intérieur. Quelque 500 
véhicules de secours ont été mobilisés, avec l'appui notamment 
de cinq Canadair.   
    Les incendies ont entraîné des perturbations importantes, 
avec des routes coupées et des portions d'autoroutes fermées aux 
sorties de Marseille.  
    Le trafic de l'aéroport international de Marseille-Provence 
a été momentanément neutralisé dans la soirée de mercredi et 
plusieurs vols pourraient encore être retardés ou annulés jeudi. 
  
 
 (Jean-François Rosnoblet à Marseille et Jean-Baptiste Vey à 
Paris, édité par Yann Le Guernigou) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.