1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sénégal : le président Macky Sall accusé après la diffusion de l'enquête de la BBC sur son frère
Le Point06/06/2019 à 12:55

Une tentative de « déstabilisation ». C'est ainsi que le président sénégalais Macky Sall a qualifié mercredi les accusations de corruption portées contre l'un de ses frères dans un reportage de la BBC consacré au prometteur secteur gazier et pétrolier. « Nous savons que là où il y a du pétrole, certains vont tenter de déstabiliser le pays [...] Le gouvernement va poursuivre cette affaire », a-t-il déclaré après la prière de l'Aïd al-Fitr marquant la fin du ramadan. Une annonce faite alors que l'exploitation d'importantes réserves au large du Sénégal devrait commencer d'ici à 2021-2022.« Je tiens à ce que la vérité soit rétablie », a affirmé le président, sans citer le nom de son frère en raison du « caractère privé » de cette mise en cause. Réclamant des preuves, il a promis : « S'il faut sanctionner, nous allons sanctionner. » « Toutefois, nous n'accepterons pas de fausses accusations », a averti le chef de l'État réélu en février dernier, en assurant que « jamais un pays n'a pris autant de dispositions pour éviter les écueils par rapport aux ressources qui vont être exploitées dans les prochaines années ».Un reportage « tendancieux »L'affaire commence en juin 2012. Peu après son élection, Macky Sall avait confirmé la décision de son prédécesseur, Abdoulaye Wade, d'attribuer l'exploitation de deux champs pétroliers et gaziers au large du Sénégal à la société Petro-Tim de l'homme d'affaires...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer