Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Semaine de mobilisation contre les rythmes scolaires

Reuters12/11/2013 à 12:03

SEMAINE DE MOBILISATION CONTRE LES RYTHMES SCOLAIRES

PARIS (Reuters) - Les opposants à la réforme des rythmes scolaires entendent accentuer la pression cette semaine sur le gouvernement avec une série de manifestations et de blocages d'écoles contre cette mesure, promesse de campagne de François Hollande.

Un mouvement de grève des animateurs est prévu ce mardi à Paris pour obtenir "des moyens adaptés" pour mettre en oeuvre cette réforme qui prévoit la mise en place d'activités culturelles ou sportives gérées par les communes.

Jeudi, ce sont les enseignants, qui pourraient être rejoints par les parents d'élèves, qui sont appelés à faire grève à l'appel de plusieurs syndicats, dont le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire.

La réforme, qui prévoit le retour à la semaine de 4,5 jours supprimée en 2008 par la droite, est critiquée par certains maires qui pointent un manque de financement, et est décriée par certains parents qui font état d'un surcroît de fatigue pour leurs enfants et de problèmes d'organisation.

La réforme est pour l'heure appliquée dans quelque 4.000 communes de France sur les 24.000 possédant au moins une école et elle entrera en vigueur l'année prochaine dans les autres communes.

Cette promesse de campagne de François Hollande raccourcit les journées de 45 minutes et prévoit une demi-journée travaillée supplémentaire (le mercredi ou sur dérogation le samedi).

Face aux critiques, le ministère de l'Education fait état d'une réforme bien acceptée dans 93,5% des cas, selon un premier bilan portant sur 81% des communes ayant adopté la réforme.

Le gouvernement a par ailleurs annoncé début octobre qu'il allait reconduire le fonds d'aide aux communes de 250 millions d'euros en 2014, une mesure jugée insuffisante par certains élus qui continuent de demander une aide pérenne.

L'UMP, qui juge la réforme intenable financièrement, réclame pour sa part son report et a lancé une campagne de tracts début octobre.

Un collectif de cinquante maires UMP appellent au boycott de son application "tant que l'impact financier ne sera pas maîtrisé et que l'efficacité contre l'échec scolaire ne sera pas démontrée", rapporte Le Figaro dans son édition datée de mardi.

Le collectif "entend faire monter la pression sur le gouvernement" avant le congrès de maires de France qui se tiendra du 19 au 21 novembre, écrit le quotidien.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.