Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Selon une ex-enquêtrice, Société Générale savait pour Kerviel

Reuters18/05/2015 à 07:55

SELON UNE EX-ENQUÊTRICE DE L'AFFAIRE KERVIEL, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE N'IGNORAIT RIEN

PARIS (Reuters) - La commandante de police de la brigade financière chargée de l'enquête sur l'affaire Kerviel a dit lors d'une récente audition devant la justice avoir la certitude que la Société générale ne pouvait ignorer les agissements de l'ex-courtier, a-t-on appris dimanche de source policière, confirmant une information de Mediapart.

Nathalie Le Roy a été entendue le 9 avril par le juge d'instruction Roger Le Loire dans le cadre de l'information judiciaire pour faux, usage de faux et escroquerie au jugement ouverte en 2014 à la suite de plaintes déposées par l'ex-courtier, rapporte le site d'informations.

Selon une source proche du dossier, le juge Le Loire a depuis saisi la brigade financière pour vérifier les points soulevés par la commandante qui a quitté la PJ il y a quelques mois.

De source policière haut placée, on invite à prendre les déclarations "sans doute sincères" de Nathalie Le Roy avec la plus grande prudence.

"À l'occasion des différentes auditions et des différents documents que j'ai pu avoir entre les mains, j'ai eu le sentiment puis la certitude que la hiérarchie de Jérôme Kerviel ne pouvait ignorer les positions prises par ce dernier", aurait déclaré la commandante lors de son audition, selon Mediapart.

"Je ne me suis jamais manifestée pour ne pas interférer dans le cours de la justice, mais j'avoue que ma convocation aujourd'hui m'apporte un soulagement. Je me suis très longtemps remise en question", aurait-elle ajouté, toujours selon le site d'informations.

Exprimant le sentiment d'avoir été "instrumentalisée par la Société générale", la commandante de police évoque une enquête influencée par la banque qui lui a adressé "les personnes qu'elle juge bon d'être entendues."

"Convaincue" en 2008 de la culpabilité de Jérôme Kerviel, elle indique avoir été assaillie par des premiers doutes en 2012 lors du procès en appel.

Elle cite notamment le témoignage d'un ancien salarié de la Société générale qui lui aurait "tout de suite dit que l'activité de Jérôme Kerviel était connue, qu'il avait lui-même alerté" sa hiérarchie en avril 2007 "soit plus de neuf mois avant le scandale", rapporte Mediapart.

Jérôme Kerviel a été condamné à cinq ans de prison dont trois ferme pour une perte record en 2008 dans le cadre de ses activités à la banque.

La Cour de cassation a confirmé en mars 2014 sa condamnation pénale pour abus de confiance, faux, usage de faux et introduction frauduleuse de données dans un système de traitement automatisé, mais a cassé les dispositions civiles de l'arrêt l'obligeant à payer 4,9 milliards d'euros de dommages et intérêts.

L'ancien trader, qui est sorti de prison en septembre 2014 et a été placé sous bracelet électronique, a toujours affirmé que la Société générale savait qu'il prenait des positions vertigineuses non couvertes.

Contactée par Reuters, la Société générale n'était pas joignable dans l'immédiat pour réagir.

(Nicolas Bertin, avec Marine Pennetier)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rserant1
    18 mai09:09

    comment peut il en etre autrement ???

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.