Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ségur de la santé : le gouvernement veut assouplir les 35 heures à l'hôpital
Le Point10/07/2020 à 09:55

Dans le cadre du « Ségur de la santé », le gouvernement a proposé jeudi 9 juillet un protocole d'accord prévoyant une hausse minimale des salaires de 180 euros net par mois pour le personnel hospitalier, en première ligne face à l'épidémie de coronavirus. Et l'enveloppe allouée aux rémunérations a été portée mardi à 7,5 milliards. Des gestes de l'État qui n'iront toutefois pas sans contreparties. Comme le rapporte Les Échos, l'exécutif compte imposer certaines mesures pour obtenir des réorganisations à l'hôpital.

Des forfaits d'heures supplémentaires devraient ainsi être mis en place, pour assouplir l'organisation des 35 heures à l'hôpital. L'objectif pour les établissements ? Fidéliser les employés, qui cumulent pour certains un deuxième travail ou font de l'intérim, et mieux planifier leurs heures, comme l'explique le journal économique. Ceux qui seront volontaires pourront négocier un forfait d'heures supplémentaires chaque semaine ou chaque mois.

Lire aussi TRIBUNE. 23 propositions nouvelles et indépendantes pour l'hôpital public de demain

Une annualisation du temps de travail

Dans le projet de protocole d'accord avec les agents hospitaliers, le gouvernement espère également mettre en place des « dispositifs d'annualisation du temps de travail » pour l'ajuster aux « variations de l'activité tout au long de l'année à l'intérieur de cycles hebdomadaires

... Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M363422
    10 juillet11:38

    Mais qui travaille 35h à l'hôpital ? Prenons parce que c'est d'actualité, le cas d'un médecin urgentiste. Il travaille par contrat, 39h par semaine. Il doit en plus en principe 8h de travail dit "non posté" . Total : 47h. Et ce depuis une circulaire datant de fin 2015.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer