1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ségolène Royal, un air de campagne
Le Point24/01/2020 à 15:21

Il y a une petite dame chenue qui s'agrippe à sa main et lui dit toute son admiration ; un éboueur qui, dans la nuit de Marseille, veut un selfie avec elle ; une quadra qui lui serre fort les deux mains dans un bar pour l'encourager ; ces jeunes attablés aux terrasses qui se lèvent pour la saluer. Il y a dans cette soirée marseillaise un air de 2007, quand Ségolène Royal hypnotisait pas mal de monde. Treize ans plus tard, la finaliste de l'élection présidentielle n'est pas vraiment candidate à l'Élysée. Elle n'en est pas loin, c'est évident. À Marseille, elle a lancé jeudi le premier étage de sa fusée en présentant Désirs de France, avenir de la planète, l'association destinée à la conduire vers l'élection de 2022, si elle s'y décide.Elle est plutôt radieuse, très souriante, blagueuse parfois. C'est un peu comme si elle s'était libérée d'un poids, une fois congédiée par le gouvernement de son poste d'ambassadrice des pôles. Désormais, elle se lâche. À Marseille, Ségolène Royal est venue soutenir Samia Ghali, candidate de gauche à la mairie. L'ex-présidente de la COP21, l'organisme qui en 2015 a produit l'accord de Paris sur la réduction des gaz à effet de serre, s'est arrogé le droit de délivrer ce qu'elle nomme des « labels COP21 ». Elle rend donc visite, comme à Marseille, aux candidats qui promeuvent l'environnement dans leur programme et méritent ce « label » un peu imaginaire.Lire aussi Municipales :...

Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jean.e1
    24 janvier16:08

    lol si elle devient présient la miammiam a micron va se retrouver technicienne de surface dans à la caf de bobigny

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer