Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

VINCI

87.26EUR
+0.39% 
Ouverture théorique 87.26
indice de référence CAC 40

FR0000125486 DG

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    87.00

  • clôture veille

    86.92

  • + haut

    87.34

  • + bas

    86.74

  • volume

    1 165 751

  • valorisation

    51 654 MEUR

  • capital échangé

    0.20%

  • dernier échange

    22.05.18 / 17:38:31

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    80.28

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    94.24

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter VINCI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter VINCI à mes listes

    Fermer

SEA-Un accord sur 18,5 TGV pourrait être annoncé lundi-sources

Reuters07/04/2016 à 15:13
    par Gilles Guillaume et Julien Ponthus 
    PARIS, 7 avril (Reuters) - La SNCF pourrait annoncer lundi 
un accord mettant fin à plusieurs mois de litige sur le nombre 
de TGV devant emprunter la future ligne Sud Europe Atlantique 
(SEA), sur la base des 18,5 allers-retours par jour discutés 
actuellement avec le consortium Lisea, a-t-on appris jeudi 
auprès de trois sources proches du dossier. 
    "Les deux parties sont en négociations avancées sur 18,5 
trains", a indiqué une des sources. "On pourrait avoir une 
annonce (sur cette fréquence) lundi après-midi à Bordeaux." 
    Le concessionnaire Lisea, qui comprend notamment Vinci 
 SGEF.PA , également constructeur de la ligne, et la Caisse des 
dépôts, doit être rémunéré par une redevance liée au trafic et 
demandait au moins 19 allers-retours directs Paris-Bordeaux par 
jour afin que l'équilibre économique de la concession soit 
assuré. 
    Les élus aquitains préconisaient au moins la même fréquence 
au nom de la régularité de la desserte, mais la SNCF, dont les 
hypothèses de trafic sont bien inférieures, proposait au 
printemps 2015 seulement 13 allers-retours afin d'optimiser le 
remplissage de ses trains et la redevance qu'elle acquittera. A 
l'automne dernier, le gouvernement avait opté pour un compromis 
à 16,5 TGV, jugé encore insuffisant par le consortium et ses 
banques. 
    L'opérateur ferroviaire a théoriquement jusqu'à lundi pour 
officialiser la cadence retenue si la ligne doit entrer en 
service selon le calendrier prévu, à l'été 2017. 
    Les deux sources précisent qu'au-delà du nombre de TGV, les 
deux parties doivent toutefois encore s'entendre sur les 
horaires des dessertes et leur répartition au fil de la journée. 
    "Mieux vaut attendre de connaître la couleur de la fumée qui 
sortira lundi", souligne Christian Broucaret, président pour 
l'Aquitaine de la Fédération nationale des associations 
d'usagers des transports (Fnaut). "Nous plaidons pour des TGV 
aux heures de pointe, il ne faudrait pas qu'ils soient trop 
positionnés à des heures creuses, puis abandonnés faute d'un 
nombre suffisant de passagers." 
    Engagé en 2012, le projet SEA (Sud Europe Atlantique) 
bénéfice d'un financement public-privé de 7,8 milliards d'euros 
et doit mettre Paris à deux heures de Bordeaux, soit un gain de 
temps de plus d'une heure sur le trajet actuel. 
    Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès 
de la SNCF et de la CDC. Vinci, le conseil régional Aquitaine 
Limousin Poitou-Charentes et le ministère de l'Ecologie, dont 
dépend le secrétariat d'Etat aux Transports, ont refusé de 
commenter ces informations. 
 
 (Edité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées

+0.39%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.