Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Schulz fait passer le SPD devant la CDU, une première depuis 2006 - sondage

Reuters19/02/2017 à 15:15
    * En quatre semaines, le SPD a bondi de douze points dans 
les intentions de vote 
    * L'effet Schulz a pris la droite allemande au dépourvu 
    * L'ex-président du Parlement européen bénéficie de son long 
éloignement de la vie politique nationale 
 
    par Erik Kirschbaum 
    BERLIN, 19 février (Reuters) - Les sociaux-démocrates 
allemands (SPD), sous l'impulsion de Martin Schulz, devancent 
pour la première fois en dix ans les chrétiens démocrates 
(CDU-CSU) de la chancelière Angela Merkel dans les intentions de 
vote selon un sondage Emnid paru dimanche dans le Bild am 
Sonntag en vue des législatives de septembre. 
    Jamais depuis 2006 un sondage de cet institut n'avait donné 
le SPD devant le bloc CDU-CSU. 
    Cette enquête menée auprès de 1.885 électeurs crédite le SPD 
de 33% des intentions de vote, en progression d'un point en une 
semaine. Dans le même temps, l'Union des chrétiens démocrates de 
Merkel et ses alliés bavarois de l'Union des chrétiens sociaux 
perdent un point à 32%. 
    En quatre semaines, note Bild am Sonntag, le SPD a progressé 
de douze points dans les intentions de vote. Ce rebond 
historique coïncide avec la nomination de l'ancien président du 
Parlement européen comme tête de liste du parti pour les 
élections du 24 septembre. 
    "Cette augmentation est sans pareil dans l'histoire des 
sondages du Bild am Sonntag", souligne le journal. 
    Schulz entend empêcher Merkel, au pouvoir depuis 2005, de 
décrocher un quatrième mandat à la tête du gouvernement fédéral. 
    La dernière victoire du SPD à des élections législatives 
remonte à 2002. Le parti était alors dirigé par le chancelier 
sortant, Gerhard Schröder. 
    "C'est un sondage sérieux montrant que le SPD est en train 
de revenir de nulle part pour doubler la CDU-CSU", souligne le 
politologue Thomas Jäger, qui enseigne à l'université de 
Cologne. 
    Le chercheur, contacté par Reuters, se dit "stupéfait" par 
l'impréparation de la droite allemande à affronter une 
personnalité comme Schulz. "Ils présumaient que le SPD resterait 
bloqué autour de 20-25%, ils se retrouvent pris au dépourvu", 
ajoute-t-il. 
     
    ÉLOIGNEMENT BÉNÉFIQUE 
    Désigné le mois dernier à la surprise générale, Martin 
Schulz mène campagne sur les thèmes de la justice et de la 
cohésion, contre les divisions du pays, ébranlé notamment par la 
question de l'accueil des réfugiés et la montée du sentiment 
anti-européen. 
    A 61 ans, son éloignement de la vie politique nationale du 
fait de ses mandats européens - il a été député européen de 1994 
à sa démission, en janvier - lui est également bénéfique. Il lui 
permet de critiquer les politiques gouvernementales alors même 
que le SPD y est associé dans le cadre de la "grande coalition" 
en place depuis 2013. 
    "La façon dont Schulz a reconquis un grand nombre d'anciens 
électeurs du SPD qui avaient tourné le dos au parti est 
absolument inattendue", note Thomas Jäger. "Il parle leur 
langage, il leur ressemble. Il y a subitement beaucoup 
d'enthousiasme." 
    Interrogé sur le succès de Schulz dans les sondages, Peter 
Altmaier, directeur de cabinet d'Angela Merkel, livre une 
analyse similaire dans une interview accordée au quotidien Bild 
am Sonntag. 
    "Le SPD, dit le chef de la chancellerie, a choisi pour 
candidat à la chancellerie un homme qui n'a pas joué de rôle 
majeur dans la vie politique allemande et ne connaît pas en 
profondeur les questions intérieures du pays. Cela a suscité de 
la joie et de la motivation chez nombre d'électeurs 
sociaux-démocrates." 
    Mais il rappelle que Schulz était chef de file du SPD aux 
élections européennes de 2014. "Et l'arbre du SPD n'avait pas 
poussé jusqu'au ciel", dit-il. 
    Le SPD était certes arrivé à la deuxième place avec un peu 
plus de 27% des voix derrière la CDU-CSU (35%). Mais les 
sociaux-démocrates avaient alors progressé de près de 7 points 
par rapport aux européennes de 2009. 
    Derrière les deux blocs politiques principaux, le parti 
antimigrants Alternative für Deutschland (AfD) régresse d'un 
point à 9% des intentions de vote, son score le plus bas depuis 
un an. 
    Le parti de la gauche radicale Die Linke stagne à 8% et les 
écologistes du parti des Verts sont mesurés à 7%. Les libéraux 
du FDP sont à 6%. Aucun autre parti ne franchit le seuil de 
représentation parlementaire fixé à 5%. 
 
 (avec Kerstin Dörr; Henri-Pierre André pour le service 
français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.