1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Schiappa chez Hanouna : la ministre assume
Le Parisien22/01/2019 à 21:52

Schiappa chez Hanouna : la ministre assume

« C'est bienvenue chez les Tuches... » Atterré, un Macroniste ne se remet pas de l'initiative de la secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les hommes et les femmes. Marlène Schiappa coanimera vendredi soir en direct avec Cyril Hanouna « La parole aux Français », une émission consacrée au grand débat sur C8.Plus que la présence de la secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes sur le plateau du présentateur sulfureux, c'est surtout la formule retenue - une ministre animatrice - qui suscite des vagues. Twitter s'est enflammé, l'opposition s'en est donnée à cœur joie, dénonçant une « télé spectacle » et la « recherche du buzz ». « Le degré zéro... (mais on savait déjà !) », a réagi sur Twitter le député RN Sébastien Chenu.«Sortir des codes de la politique traditionnelle»Certains, au sein même de la majorité, s'interrogent sur la pertinence de la démarche de Schiappa. « C'est iconoclaste, mais Marlène aime les choses iconoclastes. Cela ne nous surprend plus. Elle aime prendre des risques, c'est courageux », justifie le député parisien Pacôme Rupin. Schiappa elle, assume.« Je crois que c'est une bonne initiative que d'aller s'adresser à 700 000 personnes qui regardent l'émission de Cyril Hanouna, et qui, peut-être, n'auraient pas su comment participer au grand débat », s'est-elle défendue sur BFM. Elle revendique au passage de « sortir des codes de la politique traditionnelle », sa marque de fabrique depuis sa nomination au gouvernement...La secrétaire d'Etat n'est pas non plus perturbée par le profil de l'animateur télé, régulièrement brocardé pour ses propos sexistes ou homophobes. Elle rappelle en outre que si Hanouna, alias « baba », a été sanctionné par le CSA, c'est aussi parce qu'elle-même l'avait saisi. Une façon pour cette militante féministe d'envoyer sur les roses ceux qui lui intentent un procès en sorcellerie.C'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • schrett
    23 janvier10:53

    Quand on dénonce à juste titre les dérives de Hanouna auprès du CSA, on ne s'abaisse pas à cautionner ses pantalonnades surtout lorsque l'on est ministre. Que doivent penser ceux qui ont subi les insultes sexistes et homophobes du pote à P.Sébastien.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer