Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

EUR/USD SPOT

1.2371USD
-0.05% 
valeur indicative 0.9998 EUR
Six - Forex 1 données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    1.2380

  • + haut

    1.2402

  • + bas

    1.2355

  • clôture veille

    1.2378

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • cotation spécifique

    USD/EUR

    0.8082  +0.05%
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter EUR/USD SPOT à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter EUR/USD SPOT à mes listes

    Fermer

Schäuble salue l'action du gouvernement français devant le Medef

Reuters28/08/2014 à 23:22

* Schäuble soutient le cap du gouvernement français * Il invite à améliorer le dialogue social en France * Pas d'alternative aux réformes structurelles, selon lui par Jean-Baptiste Vey JOUY-EN-JOSAS, Yvelines, 28 août (Reuters) - Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a salué jeudi les réformes économiques menées en France et invité les chefs d'entreprise à les soutenir, tout en conseillant à la France d'améliorer le fonctionnement de son marché du travail. Devant des centaines de chefs d'entreprise réunis à l'université d'été du Medef, première organisation patronale française, il s'est dit certain que le cap du gouvernement français était le bon et que le pays en sortirait renforcé. Il a balayé d'un revers de main ce qu'il considère comme des fausses solutions aux problèmes économiques en Europe : la manipulation du niveau de l'euro, une politique monétaire laxiste ou l'abandon des règles de sérieux budgétaire. "Je n'ai aucun doute là-dessus : la France va suivre la bonne voie en matière de politique économique et budgétaire, elle en sortira plus forte", a-t-il déclaré en français. Face aux "défis majeurs" auxquels la France est confrontée, "je salue et je soutiens le pacte de responsabilité du gouvernement français. Ce pacte va renforcer la France et ce pacte va donc renforcer l'Europe", a-t-il dit. Aux côtés de son homologue français, Michel Sapin, il a jugé que "Michel est le garant d'une solide politique budgétaire". Les réformes structurelles "ne sont pas des obsessions comme certains ont pu le dire récemment", a-t-il dit, une allusion à peine voilée aux critiques envers l'Allemagne du ministre de l'Economie Arnaud Montebourg remplacé à ce poste mardi par Emmanuel Macron, mais une des clés de la reprise économique. Prônant des réformes du marché du travail pour relancer l'économie française, il a invité la France à améliorer la façon dont elle mène le dialogue social. PAS D'ALTERNATIVE AUX RÉFORMES "Une culture du partenariat entre salariés et employeurs est nécessaire", a-t-il dit, en invitant le patronat à comprendre la difficulté des réformes pour le gouvernement : "c'est facile de demander des réformes structurelles, c'est difficile de le faire comme homme politique en responsabilités". "Je veux dire aux employeurs français que leurs homologues allemands ont toujours soutenu les réformes que nous avons conduites dans la dernière décennie, même quand elles n'allaient pas assez loin à leurs yeux. S'il vous plait, faites-en autant." Il n'y a selon lui pas d'alternative aux réformes. "Nous ne devons pas considérer la politique monétaire comme substitut aux réformes", a-t-il dit, et "la manipulation des taux de change n'a encore jamais conduit à une croissance durable". De même, "le débat sur l'assouplissement du pacte (de stabilité européen NDLR) est extrêmement dangereux. Nous pourrions là gâcher la confiance dans la politique de réforme". Résistant aux demandes de l'aile gauche du Parti socialiste, l'exécutif français ne souhaite pas remettre en cause ces règles mais, probablement incapable de tenir son engagement de ramener le déficit public à 3% du PIB fin 2015, il demande qu'elles soient appliquées avec souplesse, en raison de la panne de croissance en zone euro et d'un niveau très bas d'inflation. Le niveau de l'euro, qui a baissé ces dernières semaines pour s'établir jeudi à environ 1,318 dollar EUR= , est quant à lui toujours jugé trop élevé par les responsables français. Au lendemain d'un appel de Manuel Valls à l'union entre le pouvoir politique de gauche et les entreprises pour sortir de la stagnation économique et du chômage ( ID:nL5N0QX3S2 ), Michel Sapin a défendu l'agenda de réformes du gouvernement. "Hier des déclarations d'amour vous ont été faites, il m'appartient aujourd'hui de vous donner quelques preuves d'amour", a-t-il dit. Il a assuré que l'intégralité des baisses du coût du travail et des prélèvements sur les entreprises annoncées seraient mises en oeuvre, ainsi que les économies en dépenses publiques, et a promis d'empêcher à l'avenir les mesures fiscales rétroactives. L'Etat prend ses responsabilités, "je vous fais confiance pour prendre les vôtres", a déclaré Michel Sapin. (Edité par Marine Pennetier)

Valeurs associées

+0.01%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.