Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Schaüble critique la politique d'Athènes vis-à-vis des réfugiés

Reuters27/12/2015 à 15:15
    BERLIN, 27 décembre (Reuters) - Le ministre allemand des 
Finances Wolfgang Schaüble et le ministre de l'Intérieur du Land 
de Bavière s'en prennent à la politique de la Grèce vis-à-vis 
des réfugiés dans des interviews publiées dans la presse 
dominicale. 
    Interrogé par le Bild am Sonntag, Wolfgang Schaüble accuse 
Athènes d'avoir ignoré pendant des années la règle dite de 
Dublin qui oblige les migrants à s'enregistrer dans le premier 
pays de l'Union européenne où ils arrivent. 
    "Les Grecs ne devraient pas rejeter uniquement la 
responsabilité des problèmes sur les autres, ils devraient 
également regarder ce qu'ils peuvent faire pour s'améliorer", 
estime le ministre des Finances, qui s'est régulièrement heurté 
aux responsables grecs sur les questions économiques.  
    La Grèce, une des principales portes d'accès à l'Europe pour 
les migrants et réfugiés en provenance d'Afrique et du 
Moyen-Orient, a déjà essuyé de nombreuses critiques des autres 
pays membres de l'UE qui lui reprochent de ne pas faire 
grand-chose face aux milliers de réfugiés transitant sur son 
sol.  
    "Ce que fait la Grèce est une farce", juge le ministre 
bavarois de l'Intérieur Joachim Herrmann dans un entretien au 
Die Welt am Sonntag. Il estime que tout pays qui ne sécurise pas 
suffisamment ses frontières extérieures devrait quitter l'espace 
Schengen. 
    Joachim Herrmann réclame également que la frontière slovène 
soit mieux surveillée afin que toutes les personnes pénétrant 
dans l'espace Schengen à partir de la Croatie soient dûment 
enregistrées. "Si cela n'est pas assuré dans les semaines à 
venir, nous devrons prendre des mesures à nos propres 
frontières", prévient-il.  
    Dans un entretien publié samedi, le chef de la diplomatie 
allemande Frank-Walter Steinmeier a déjà estimé que l'Europe 
devait mieux contrôler ses frontières extérieures, quelques 
jours après des révélations selon lesquelles des réfugiés munis 
de faux passeports syriens auraient disparu en Allemagne.     
    L'Europe a été confrontée cette année à la plus importante 
crise migratoire depuis la Deuxième Guerre mondiale, 
enregistrant plus d'un million d'arrivées selon l'Organisation 
internationale pour les migrations (OIM). 
 
 (Caroline Copley; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.