Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sarkozy se veut le candidat de la France des travailleurs

Reuters21/09/2016 à 19:59
    MARCQ-EN-BAROEUL, 21 septembre (Reuters) - Nicolas Sarkozy a 
placé le travail au cœur de son discours mercredi soir à 
Marcq-en-Baroeul, près de Lille, en se présentant comme le 
porte-parole de "la France silencieuse qui souffre". 
    L'ancien chef de l'Etat, candidat à la primaire de la droite 
et du centre pour la présidentielle de 2017, a promis lors d'un 
meeting une alternance "visible et immédiate pour tous" s'il 
accédait de nouveau à l'Elysée.  
   "Pour tous ces Français qui ont souffert cinq années, je veux 
être le candidat de la France des travailleurs. Le mot travail 
est le symbole de l'émancipation. Je veux être le candidat des 
ouvriers, des employés, des classes moyennes", a-t-il dit. 
   "Ca suffit de mépriser le travail, de crouler sous les 
normes, les règles, les règlementations, ça suffit de voir que 
ceux qui ne font pas d'effort peuvent gagner autant que ceux qui 
en font", a-t-il scandé. 
    Nicolas Sarkozy déroulé les mesures qui seraient mises en 
place "dès l'été 2017". 
    "Nous baisserons l'impôt sur le revenu de tous les Français 
de 10%, nous baisserons de 34 milliards les charges qui pèsent 
sur le travail peu qualifié", a-t-il dit. 
    L'ancien chef de l'Etat a aussi évoqué l'élargissement du 
service minimum en cas de grève, le retour des heures 
supplémentaires défiscalisées, la fin des charges sociales sur 
les emplois à domicile, l'exonération des successions en lignes 
directes jusqu'à 400.000 euros par enfant, et une baisse de la 
fiscalité sur l'épargne. 
    "Je prends la décision irrévocable de supprimer 
immédiatement l'impôt sur la fortune", a promis le candidat sous 
les applaudissements de son public. 
     L'ancien président a enfin affirmé vouloir "l'égalité 
exacte entre le privé et le public au départ à la retraite", 
ainsi que la dégressivité des allocations chômage et la 
suppression des allocations chômage au deuxième refus d'emploi. 
    En fin de meeting, une poignée de manifestants ont 
interrompu brièvement Nicolas Sarkozy, scandant "Sarkozy, vient 
chercher Ali" en brandissant un drapeau du Gabon et en obligeant 
le candidat aux primaires de la droite à s'interrompre. 
    Les manifestants protestaient contre la réélection 
controversée d'Ali Bongo. 
    Alors que les manifestants étaient raccompagnés vers la 
sortie de la salle par le service d'ordre, Nicolas Sarkozy a 
lancé: "Ici c'est la France, c'est pas le Gabon, si vous voulez 
aller au Gabon retournez-y !". 
 
 (Pierre Savary, édité par Gérard Bon) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.