Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sarkozy attaque Hollande sur les lois anti-terroristes

Reuters24/03/2012 à 21:18

NICOLAS SARKOZY ATTAQUE FRANÇOIS HOLLANDE SUR LES LOIS ANTI-TERRORISTES

par Yann Le Guernigou

RUEIL-MALMAISON, Hauts-de-Seine (Reuters) - Nicolas Sarkozy s'en est pris samedi à son rival socialiste François Hollande, qui s'est déclaré opposé à toute nouvelle loi votée dans la précipitation en matière de lutte contre le terrorisme après les tueries de Toulouse et Montauban.

Le président-candidat, qui était en meeting à Rueil-Malmaison, dans son ancien fief des Hauts-de-Seine, est revenu largement sur ces événements pour défendre les services de renseignement et l'action des policiers dans la traque et la neutralisation du tueur, Mohamed Merah, qui a été abattu jeudi.

"Je ne laisserai personne remettre en cause l'honneur des hommes qui, depuis les services de renseignement jusqu'aux policiers du Raid, en passant par toutes les forces armées, ont mis fin, au risque de leur vie, à la trajectoire sanglante d'un terroriste monstrueux", a-t-il dit.

"Je ne laisserai pas mettre en cause ces hommes qui veillent sur notre sécurité, sur nos droits et sur notre liberté", a-t-il ajouté dans une allusion aux interrogations et critiques exprimées à propos de la surveillance de Mohamed Merah depuis son retour d'Afghanistan et les circonstances de sa mort.

Le président sortant a indiqué qu'il recevrait tous ceux qui ont participé à l'opération "pour leur dire la fierté et la gratitude du peuple français", avant de promettre aussi de "traquer tout appel à la haine et tous ceux qui chercheraient à faire d'un tueur monstrueux un martyr".

S'en prenant directement au "candidat socialiste", il lui a reproché d'avoir déclaré que les lois antiterroristes avaient été modifiées récemment et n'avaient pas besoin de l'être davantage, en réaction à sa volonté, exprimée jeudi, d'interdire par la loi la consultation de sites internet faisant l'apologie du terrorisme.

En déplacement à Ajaccio, en Corse, François Hollande a réitéré sa position en estimant qu'il n'était pas nécessaire d'"inventer" des lois à "chaque moment".

VOLONTÉ INÉBRANLABLE

"Il oublie de rappeler qu'il n'a voté aucune des lois antiterroristes derrière lesquelles il s'abrite aujourd'hui", a-t-il dit. "Il peut s'indigner, il peut tergiverser, il peut hésiter, il peut esquiver, il peut finasser, il peut refuser de voter des lois, ces lois que je propose pour protéger la France et les Français, c'est son droit. Mais je vous le dis, ces lois seront votées si les Français choisissent de me faire confiance."

Au passage, Nicolas Sarkozy a dénoncé le "geste inadmissible" de l'enseignante qui a demandé à ses élèves d'observer une minute de silence à la mémoire de Mohamed Merah, pour saluer le "courage" des élèves qui ont refusé de la suivre.

Il a déclaré assumer "la totalité des décisions qui ont conduit à la neutralisation définitive d'un tueur monstrueux".

"Si au sommet de l'Etat, les ordres ne sont pas clairs, si, au sommet de l'Etat, la volonté n'est pas inébranlable, alors le résultat devient aléatoire", a-t-il dit, après avoir présidé dans la matinée à l'Elysée une réunion consacrée aux suites des événements de Toulouse et Montauban.

Il a tiré une nouvelle fois à boulets rouges sur l'alliance électorale entre les socialistes et les Verts, en visant les propos de la candidate de ces derniers, Eva Joly, qui a proposé de légaliser le cannabis pour lutter contre le trafic des armes du type de celles utilisées par Mohamed Merah.

"On ne sait pas si le Parti socialiste va s'indigner, demander un démenti, dénoncer cet accord électoral indigne passé avec les verts. On attend, on écoute, et bien non, rien ne se passe !".

Edité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.