1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sarkozy amorce son retour, ses proches accusent les juges
Le Parisien04/07/2014 à 10:21

Sarkozy amorce son retour, ses proches accusent les juges

Malgré ses démêlés judiciaires, Nicolas Sarkozy apparaît plus que jamais combatif. Mis en examen pour pour corruption et trafic d'influence actifs, l'ancien chef de l'Etat a clamé son innocence sur TF1. Il a aussi mené une violente contre-attaque contre la justice, dénonçant «l'instrumentalisation politique d'une partie de la justice», attaque relayée ce jeudi par ses partisans les plus fervents, sans que le reste de la droite embraye.

Sa détermination à revenir sur le devant de la scène politique est totale. «Est-il normal qu'on poursuive les écoutes sur l'ancien chef de l'Etat qui pourra demain avoir des responsabilités politiques ?» a-t-il lâché. Briguera-t-il pour autant la présidence de l'UMP ? Il a donné rendez-vous «à la fin du mois d'août ou début septembre» pour une décision définitive.

A quatre mois du congrès de l'UMP, cette garde à vue qui a débouché sur une mise en examen, une première sous la Ve République, va-t-elle perturber le retour annoncé de Sarkozy?? Notre sondage BVA montre que l'ancien chef de l'Etat ne s'effondre pas chez les électeurs de droite. Quand on leur demande quel est leur candidat préféré pour présider l'UMP, Sarkozy arrive toujours en tête (25?%) chez les sympathisants du parti.

>>> Suivez en direct les événements de la journée

21 heures. Taubira réplique. La ministre de la Justice Christiane Taubira estime que Nicolas Sarkozy a adopté après sa garde à vue et sa mise en examen «une piètre ligne de défense, une méthode de diversion assez éculée», dans un entretien à paraître vendredi dans les quotidiens régionaux du groupe Ebra.

«Je constate simplement que tout justiciable n'a pas le loisir de venir à la télévision pour expliquer comment il a été "maltraité". Je pense, d'un point de vue politique, que c'est une piètre ligne de défense et, en même temps, une méthode de diversion assez éculée», ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

187 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3366730
    04 juillet22:18

    Une fois de + PSDI (RETRAITE EDF + 4 000€/MOIS + ELEC PAYE A 10%, n'a jamais payé ses cot. salariales + NOMBREUX AVANTAGES), au lieu de donner des leçons vous devriez en prendre //www.contribuables.org/2013/05/17/la-fiscalite-electrique/ http://www.ifrap.org/Retraites-EDF-GDF-les-clients-vont-encore-plus-payer,13381.html http://www.ifrap.org/Francois-Ingenieur-Informaticien-passe-a-l-EDF,131.html http://www.ccomptes.fr/content/download/53150/1415793/version/3/file/4_1_remunerations_EDF_SA.pdf

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer