Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Samaras tente d'amadouer les élus indépendants en Grèce

Reuters21/12/2014 à 17:27

(Avec offre aux indépendants, réactions) par George Georgiopoulos ATHENES, 21 décembre (Reuters) - A deux jours du deuxième tour de la présidentielle en Grèce, le Premier ministre Antonis Samaras a offert dimanche d'élargir sa coalition aux élus indépendants et d'organiser un scrutin législatif à la fin 2015 en échange de la désignation par les parlementaires d'un président avant la fin de l'année. Le dirigeant conservateur redoute de ne pas obtenir la majorité nécessaire à l'élection du chef de l'Etat, ce qui entraînerait la convocation de législatives anticipées pour lesquelles le parti de gauche Syriza est donné favori. Dans une allocution télévisée, Antonis Samaras, qui a besoin d'un minimum de vingt voix en provenance des indépendants ou des petits partis, a appelé les députés de la Vouli, le parlement monocaméral, à écouter "la voix de l'intérêt national et du bon sens" en élisant son candidat Stavros Dimas à la tête de l'Etat. "Ensuite, à l'abri sur les plans économique et politique, nous pourrons trouver un calendrier adapté pour des élections nationales même à la fin 2015", a-t-il dit. Dans un appel du pied aux députés indépendants pro-européens, Antonis Samaras s'est également dit prêt à élargir la coalition au pouvoir - rassemblant les conservateurs de Nouvelle démocratie et les socialistes du Pasok. Le Premier ministre a estimé qu'Athènes avait le devoir d'achever ses négociations avec ses créanciers - l'Union européenne et le Fonds monétaire international - avant d'organiser des législatives. Vassilis Economou, un élu indépendant et europhile dont les intentions sont actuellement scrutées à la loupe, a salué l'offre du Premier ministre et appelé d'autres élus sans étiquette à soutenir le gouvernement. Syriza, qui veut renégocier le plan de sauvetage financier, a rejeté la proposition de même que le parti nationaliste des Grecs indépendants. Le parti de la Gauche démocratique, qui a fait partie de la coalition au pouvoir depuis juin 2012 avant de la quitter il y a un an et demi, a déclaré qu'il étudierait sa réponse à l'offre de Samaras lundi lors d'une réunion au parlement. Antonis Samaras n'est pas parvenu à faire élire dès le premier tour mercredi son candidat Stavros Dimas, qui n'a recueilli que 160 voix sur 300 députés, soit à peine davantage que la majorité de 155 élus dont dispose la coalition au pouvoir. Il faudra 180 voix pour être élu lors du troisième tour prévu le 29 décembre, faute de quoi des élections législatives anticipées seront organisées d'ici début février. (avec Renee Maltezou; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.