1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Saint-Tropez : la plage des Jumeaux, la fin d'un mythe ?
Le Point06/08/2018 à 08:25

Elle est moins connue du grand public que le Club 55 ou Tahiti et son fameux ponton, mais reste l'une des plages les plus mythiques de Saint-Tropez. Comme une dizaine d'autres établissements, elle est contrainte à la fermeture, non retenue par l'appel d'offres lancé par Roland Bruno, le maire de Ramatuelle, et son conseil municipal dans l'attribution des nouvelles concessions pour les douze ans qui viennent? Un vrai drame pour ces entreprises familiales qui n'ont cessé d'investir pour maintenir au mieux un service et une âme sur l'une des plages de sable les plus prisées au monde. Ce qui a valu récemment un coup de gueule retentissant de Brigitte Bardot dans Match

 : « Je suis scandalisée et très triste. On est en train de tuer l'âme de Pampelonne. C'est une époque qu'ils vont foutre en l'air. L'argent va tuer cet endroit, comme c'est déjà le cas dans le village de Saint-Tropez, où je ne vais plus? »

Pour Les Jumeaux, tout a commencé à la fin des années 1980, quand les frères Moreu décident de construire l'établissement de leur rêve sur les ruines de la plage Tam Tam, devenue une vraie déchetterie. « Elle était abandonnée, entourée d'une immense palissade, se souvient Sébastien Moreu, le frère cadet. On a trouvé des carcasses de voitures et de caravanes, des congélateurs en panne remplis de viande avariée pour nourrir des chiens faméliques? Il a fallu tout brûler, nettoyer et réhabiliter le...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer