Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

GEMALTO

50.18EUR
+0.08% 
Ouverture théorique 50.18
indice de référence SBF 120

NL0000400653 GTO

Euronext Amsterdam données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    50.18

  • clôture veille

    50.14

  • + haut

    50.38

  • + bas

    50.12

  • volume

    274 536

  • valorisation

    4 537 MEUR

  • capital échangé

    0.30%

  • dernier échange

    25.05.18 / 17:38:04

  • secteur

    Logiciels

  • Indice de référence

    SBF 120

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    47.17

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    53.18

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter GEMALTO à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter GEMALTO à mes listes

    Fermer

Safran-Les syndicats prennent position dans la vente de Morpho

Reuters28/09/2016 à 17:31
    PARIS, 28 septembre (Reuters) - Alors que la vente par 
Safran  SAF.PA  de sa filiale de sécurité et d'identité Morpho 
est entrée dans sa dernière ligne droite, les syndicats de 
l'équipementier pour l'aérospatiale et la défense expriment 
leurs préférences quant au choix du repreneur. 
    Le syndicat CFDT s'est exprimé mercredi en faveur d'une 
reprise de Morpho par Oberthur, contrôlé par le fonds 
d'investissement Advent, tandis que la CFE-CGC et FO 
privilégient un rachat par Gemalto  GTO.AS . 
    Safran doit choisir d'ici fin septembre le repreneur de sa 
filiale. Oberthur et Gemalto sont, selon une source proche du 
dossier, au coude à coude avec des offres de reprise comprises 
entre 2,3 milliards et 2,4 milliards d'euros. 
    Les fonds KKR  KKR.N  - associé à Impala -, Bain Capital - 
en tandem avec Ardian - et CVC sont aussi candidats à la reprise 
de Morpho.  
    "La CFDT est favorable à une reprise par Oberthur pour des 
raisons de maintien des emplois et de potentiel de développement 
économique", explique le syndicat dans un communiqué. 
    "Les activités de Morpho et d'Oberthur sont tout à fait 
complémentaires tant d'un point de vue commercial que d'un point 
de vue des compétences", poursuit la CFDT. 
    De leur côté, la CFE-CGC et FO s'inquiètent de la présence 
d'Advent au capital d'Oberthur et du projet du fonds 
d'introduire en Bourse le nouvel ensemble Morpho-Oberthur, ce 
qui les incite à privilégier Gemalto. 
    "Ce qui nous rassure aussi, c'est que la BPI (banque 
publique d'investissement) est au capital de Gemalto", explique 
à Reuters Philippe Joubert, représentant CFE-CGC et secrétaire 
du comité de groupe de Safran. 
    Dans le cadre de son offre, Oberthur, qui a suspendu l'an 
dernier son projet d'introduction en Bourse, a pris plusieurs 
engagements vis-à-vis du gouvernement français, dont celui de 
maintenir en France les sites industriels de Morpho et de 
maintenir l'emploi pendant deux ans. 
    "Dans la conjoncture actuelle, les perspectives de 
développement dont nous disposons nous permettent d'envisager 
une création d'emplois sur le territoire français. Cela nous 
permet de garantir un niveau global d'emplois permanents en 
France pendant une période d'au moins deux ans", écrivent Cédric 
Chateau, le directeur associé d'Advent et Didier Lamouche, le 
PDG d'Oberthur, dans une lettre adressée au gouvernement et dont 
Reuters a eu une copie.  
    Ils ont aussi pris l'engagement de maintenir le siège social 
de Morpho en France. 
    Lorsque Safran a lancé la vente de sa filiale, le groupe 
avait clairement fait savoir que le prix ne serait pas son seul 
critère de sélection. 
    Une source proche du dossier a dit mercredi à Reuters 
s'attendre à ce que Safran prenne une décision "dans les 48 
heures". 
    Safran s'est refusé à tout commentaire. 
      
 
 (Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées

+0.08%
+1.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.