Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ryad recevra des armes françaises commandées pour Beyrouth

Reuters05/03/2016 à 16:59
 (Bien lire "Ryad") 
    PARIS, 5 mars (Reuters) - La France va livrer à l'Arabie 
saoudite des armes destinées à l'origine au Liban qui devait 
financer ce contrat de trois milliards de dollars grâce à une 
aide de Ryad, a fait savoir samedi le ministre saoudien des 
Affaires étrangères. 
    Les autorités saoudiennes, déçues par l'attitude de Beyrouth 
dans l'affrontement géopolitique qui les opposent à l'Iran, ont 
suspendu le mois dernier ces financements, ainsi qu'une autre 
aide d'un milliard de dollars. 
    "Les contrats seront bien appliqués mais le destinataire 
sera l'armée saoudienne", a déclaré Adel al Jubeir à des 
journalistes lors d'une visite à Paris. 
    Le royaume wahhabite avait promis cette aide financière à 
l'armée libanaise en 2013 avant de la concrétiser par un accord 
signé en novembre 2014 à Paris.  
    Une première livraison d'armes et d'équipements militaires 
français financée dans ce cadre est arrivée au Liban en avril 
2015 pour renforcer l'armée libanaise face aux répercussions du 
conflit syrien et à la menace djihadiste du groupe Etat 
islamique (EI).   
    Au total, une vingtaine de sociétés françaises sont censées 
participer à ce contrat qui porte sur des équipements 
terrestres, maritimes et aériens, dont des véhicules blindés, 
des pièces d'artillerie lourde, des missiles antichar et des 
mortiers et armes d'assaut, précisait-on alors de source proche 
du ministère français de la Défense. 
    Le différend entre Beyrouth et Ryad est apparu en janvier, 
lorsque le Liban a refusé de voter un communiqué arabe 
condamnant les attaques de représentations diplomatiques 
saoudiennes en Iran après l'exécution d'un dignitaire chiite, 
condamné pour terrorisme, par le royaume wahhabite.  
    La mise à mort du cheikh Nimr al Nimr a mis à mal les 
relations entre ces deux puissances régionales, qui défendent 
des positions souvent divergentes dans les grands dossiers 
moyen-orientaux, en particulier celui de la guerre en Syrie. 
    Téhéran plaide pour un maintien au moins temporaire de 
Bachar al Assad au pouvoir tandis que Ryad juge urgent de 
pousser le dirigeant syrien vers la sortie, comme l'a réaffirmé 
Adel al Jubeir lors de son passage à Paris.        
    "Pour nous, il est parfaitement clair que ce doit être au 
début du processus (de transition politique, NDLR), et non à la 
fin de ce processus. Il ne faut pas attendre 18 mois", a-t-il 
dit. 
    Les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux ont longtemps 
posé un diagnostic similaire mais l'ont nuancé ces derniers 
mois, après l'entrée de la Russie dans le conflit, en septembre 
dernier, qui a permis au régime de consolider ses positions.     
    
 
 (Leigh Thomas, Simon Carraud pour le service français, édité 
par Pierre Sérisier) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.