1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Russie: un Américain accusé d'espionnage affirme avoir été blessé en prison
AFP23/08/2019 à 10:36

L'ancien Marine Paul Whelan, arrêté fin décembre à Moscou et accusé d'espionnage, assiste à une audience à Moscou, le 23 août 2019 ( AFP / Kirill KUDRYAVTSEV )

L'Américano-Britannique Paul Whelan, arrêté fin décembre à Moscou et accusé d'espionnage, a affirmé vendredi avoir été blessé par les gardiens de la prison où il est incarcéré dans l'attente de son procès.

"J'ai été blessé en prison, mais la prison ne veut pas vous le dire", a affirmé à la presse M. Whelan, lors d'une audience au tribunal Lefortovo de Moscou qui doit décider sur une éventuelle prolongation de sa détention provisoire. 

Arrivé au tribunal en menottes et escorté par deux gardiens en cagoule, il a lancé: "Vous pouvez voir le traitement".

Pâle, il a dit ressentir "une forte douleur à cause de la blessure infligée par les gardiens de prison", accusant l'administration pénitentiaire de "refuser un traitement médical".

Paul Whelan n'a toutefois pas précisé quel type de blessure il avait subi.

L'ex-Marine avait été arrêté le 28 décembre 2018 dans un contexte déjà lourd d'affaires de ce type entre la Russie et les Occidentaux. Les services de sécurité russes (FSB) affirment l'avoir interpellé "pendant qu'il commettait un acte d'espionnage", ce qu'il dément. Il encourt une peine pouvant aller jusqu'à vingt ans de réclusion.

En février, son avocat avait affirmé que son client, qui possède aussi les nationalités irlandaise et canadienne, avait été piégé par une connaissance qui lui aurait transmis une clé USB contenant ce que Paul Whelan pensait être des photographies prises lors d'un séjour précédent en Russie en sa compagnie.

am-mp/gmo/cac

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer