1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Russie : Alexeï Navalny hors course
Le Point26/12/2017 à 13:09

Vladimir Poutine, 65 ans, ne prononce jamais son nom. Mais il est présent dans la plupart de ses discours. Lors de sa dernière conférence de presse de près de quatre heures, le 14 décembre, il l'a encore évoqué. Cette fois, il a mentionné une « personne ». Une « personne » prête à « déstabiliser le pays », à « provoquer un coup d'État », et qui souhaiterait que « le scénario ukrainien se reproduise ». « Et ça, je ne le laisserai pas faire », a conclu le président russe.

L'épouvantail de Poutine s'appelle Alexeï Navalny. Il a vingt-quatre ans de moins que lui, du charisme, un don oratoire et une capacité à mobiliser la jeunesse, quand le régime est aujourd'hui tourné vers la classe ouvrière.

Face à la menace Navalny, le Kremlin opte pour la méthode expéditive : l'éviction. La commission électorale a confirmé, lundi, le rejet de la candidature de l'opposant à l'élection présidentielle du 18 mars. Motif ? Sa condamnation pour détournement de fonds publics prononcée en 2013 et pourtant jugée « arbitraire » par la Cour européenne des droits de l'homme. Une sentence accompagnée d'une inéligibilité jusqu'en 2028.

Appel au boycott

Navalny s'y attendait. Et ses partisans aussi. Ils ont été 15 000 à se rassembler dans les villes du pays en signe de protestation en dépit d'une forte présence policière. Le quadragénaire, lui, a appelé au...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer