Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

RSF épingle 31 "ennemis d'internet", dont la NSA

Reuters 12/03/2014 à 09:15

RSF QUALIFIE 31 ORGANISMES D'"ENNEMIS D'INTERNET"

PARIS (Reuters) - Trois institutions appartenant à des démocraties, dont la NSA américaine et son homologue britannique, figurent parmi les 31 organismes désignés "ennemis d?internet" par Reporters sans frontières (RSF) dans son rapport publié mercredi.

Il s'agit du Centre de développement des télématiques en Inde, du Government Communications Headquarters (GCHQ) au Royaume-Uni et de la National Security Agency (NSA) aux États-Unis, sous les feux de l'actualité après l'affaire Snowden, dit l'ONG à l?occasion de la Journée mondiale contre la censure.

RSF rappelle que le parlement français a adopté fin 2013 la loi de programmation militaire malgré les protestations de nombreuses organisations de défense de droits de l?homme.

Or, l?article 20 de cette loi autorise la surveillance des communications téléphoniques et internet en temps réel, sans intervention d?un juge, dit-elle dans un communiqué.

L'ONG a préféré mettre en avant des institutions, plutôt que des Etats, pour "mettre en évidence la schizophrénie de certains pays lorsqu?il est question des libertés en ligne".

La NSA et le GCHQ "ont espionné les communications de plusieurs millions de citoyens, dont de nombreux journalistes, introduit sciemment des failles de sécurité dans les matériels servant à acheminer les requêtes sur internet et piraté le coeur même du réseau dans le cadre des programmes Quantum Insert pour la NSA et Tempora pour le GCHQ", déplore l'ONG.

"Internet était un bien commun, la NSA et le GCHQ en ont fait une arme au service d?intérêts particuliers, bafouant au passage la liberté d?information, la liberté d?expression et le droit à la vie privée", ajoute-t-elle.

Pour RSF, les pratiques de ces trois pays, dont certaines ont été révélées par le lanceur d?alerte Edward Snowden, "sont d?autant plus intolérables qu?elles seront - et sont déjà - utilisées comme argument par des pays autoritaires tels que l?Iran, la Chine, le Turkménistan, l?Arabie Saoudite ou le Bahreïn pour justifier leurs propres atteintes à la liberté de l?information".

Dans la liste des "ennemis d?internet 2014", on trouve également les trois salons d?armement ISS World, Technology Against Crime et Milipol.

"Ces forums mettent en relation des sociétés spécialisées dans l?interception des communications ou le blocage de contenus en ligne avec des officiels et des représentants des gouvernements iranien, chinois, bahreïni", dit le rapport.

Outre les entreprises privées, la Russie a exporté son système de surveillance SORM chez ses proches voisins.

Et la Chine, passée maître dans le contrôle de l?information en ligne depuis l?édification de sa "Grande Muraille électronique", vient entre autres à la rescousse des Gardiens de la révolution iraniens, selon RSF.

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.