Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

RSF appelle les forces de l'ordre à respecter la liberté de la presse
Reuters26/04/2019 à 16:53

PARIS (Reuters) - Reporters sans frontières (RSF) a appelé vendredi les forces de l'ordre au respect des "règles élémentaires" de la liberté de la presse à la veille d'une nouvelle journée de mobilisation des "Gilets jaunes" et une semaine après l'interpellation de deux journalistes indépendants.

Selon l'organisation de défense des journalistes basée à Paris, près de 90 journalistes ont été victimes de violences policières depuis le début du mouvement de protestation des "Gilets jaunes" le 17 novembre dernier.

"La multiplication des violences policières envers les journalistes est tout simplement glaçante", estime Christophe Deloire, secrétaire général de l'ONG dans un communiqué.

"Il est particulièrement inquiétant de voir la liberté d'informer ainsi foulée au pied par les forces de l'ordre", ajoute-t-il. "A la veille de nouvelles manifestations, nous appelons au respect des règles élémentaires de liberté de la presse."

La semaine dernière, le 23e samedi de mobilisation des "Gilets jaunes" avait été marqué entre autres par l'arrestation du journaliste indépendant Gaspard Glanz, fondateur du site Taranis News, à Paris.

Son "arrestation musclée" et "son maintien en garde à vue pendant plus de 48 heures ne sauraient être justifiés par le geste inapproprié du journaliste en direction du policier qui venait de le repousser brusquement", estime RSF. "Lui interdire de couvrir les prochaines manifestations est également une mesure disproportionnée qui revient à entraver le travail journalistique."

(Marine Pennetier, édité par Elizabeth Pineau)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • g.joly1
    26 avril21:12

    Mieux vaut un journaliste sans carte de presse qui fait son boulot en montrant les faits qu'un journaliste avec carte qui ne fait pas son boulot et manipule les faits comme on l'a vu récemment sur FR3 ou sur M6.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer