Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

RSF appelle la France à agir à l'Onu en faveur des journalistes

Reuters06/11/2013 à 15:55

RSF APPELLE LA FRANCE À AGIR À L'ONU EN FAVEUR DES JOURNALISTES

PARIS (Reuters) - Reporters sans Frontières a appelé mercredi la France à lancer une initiative en faveur de la protection des journalistes dans les pays en conflit lorsqu'elle assurera la présidence tournante du Conseil de sécurité de l'Onu en décembre.

Cet appel survient quelques jours après la mort de deux journalistes de RFI tués au Mali, qui a suscité une vague d'émotion en France et en Afrique, et cinq mois jour pour jour après l'enlèvement en Syrie des deux reporters français, Didier François et Edouard Elias.

"Au-delà de l'émotion de ces derniers jours, il est essentiel que des mesures soient prises (...) car force est de constater que la résolution 1738 n'est pas appliquée", a estimé le directeur général de RSF, Christophe Deloire, lors d'une conférence de presse à Paris.

Cette résolution, votée à l'initiative de la France en décembre 2006, est le premier texte du Conseil de sécurité consacré à la protection des journalistes dans les conflits armés.

Le texte rappelle notamment que le principe fondamental de la protection des civils inclut les journalistes et les professionnels des médias et réaffirme l'importance de la lutte contre l'impunité à l'heure où dans 90% des cas les meurtriers de journalistes restent impunis.

"La France va prendre la présidence le 1er décembre au Conseil de sécurité de l'Onu, nous demandons qu'à cette occasion elle prenne une initiative", a indiqué Christophe Deloire.

RSF préconise notamment la mise en place d'un comité de suivi chargé de veiller à l'application de la résolution et réclame l'extension du champ de cette résolution aux situations de troubles intérieurs et de tensions internes.

RSF souhaite également que soit modifié l'article 8 des statuts de la Cour pénale internationale "afin que les attaques délibérées contre les journalistes soient considérés comme des crimes de guerre."

En 2012, 88 journalistes ont été tués dans le monde dans l'exercice de leurs fonctions, un record depuis la publication du premier bilan annuel de RSF en 1995

En Syrie, plus de 25 journalistes professionnels ont été tués depuis mars 2011. Seize journalistes étrangers étaient officiellement retenus en otage en Syrie fin octobre 2013, dont les quatre français Edouard Elias, Didier François, Nicolas Hénin et Pierre Torrès.

Marine Pennetier, édité par Patrick Vignal

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.