1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

RPT-Un jeune menaçant une école juive et invoquant Merah arrêté
Reuters20/09/2013 à 23:11

ARRESTATION D'UN JEUNE MENAÇANT UNE ÉCOLE JUIVE ET INVOQUANT MOHAMED MERAH

Répétition du titre.

STRASBOURG (Reuters) - Un jeune homme qui avait menacé par téléphone l'école juive de Toulouse où quatre personnes ont été tuées par Mohamed Merah en mars 2012 a été interpellé en Haute-Saône et présenté vendredi au parquet de Vesoul, a-t-on appris auprès du procureur.

Il a été placé en détention dans l'attente de son jugement en comparution immédiate, lundi, pour menaces de mort réitérées aggravées par l'appartenance des victimes désignées à une religion, des faits qui peuvent lui valoir jusqu'à cinq ans de prison.

"Je suis le cousin de Mohamed Merah et je vais vous tuer", avait dit, dans des appels passés à Toulouse lundi dernier, ce jeune de 20 ans d'origine marocaine, qui vit chez sa mère et n'avait jamais fait parler de lui jusqu'ici.

"Il s'enferme dans ses dénégations alors que nous avons tous les éléments contre lui", a précisé à Reuters le procureur de Vesoul, Jean-François Parietti.

Titulaire d'un bac professionnel mais sans emploi, le jeune homme était semble-t-il tombé dans l'islam radical et fréquentait assidûment la mosquée.

Mohamed Merah, un jeune Toulousain se réclamant d'Al Qaïda, avait tué sept personnes, dont trois militaires, à Toulouse et Montauban, avant d'être abattu par la police venue l'arrêter, au terme du siège de son domicile toulousain.

Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer