Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

RPT-Les banques centrales prennent le devant de la scène

Reuters14/03/2016 à 06:05
 (Répétition sans changement d'une dépêche transmise dimancge) 
    * Après la BCE, d'autres banques centrales se réunissent 
    * La Fed, la BoE et la BoJ sur le pont 
    * La Réserve fédérale devrait différer une hausse de taux 
 
    par Balazs Koranyi 
    FRANCFORT, 14 mars (Reuters) - Les banques centrales 
joueront les premiers rôles cette semaine, de Washington à Tokyo 
en passant par Londres, les décideurs en matière de politique 
monétaire abattant leurs cartes pour contrer le ralentissement 
de la croissance, la volatilité des marchés financiers et les 
pressions déflationnistes. 
    Après la Banque centrale européenne (BCE), qui a ouvert le 
bal jeudi dernier en déployant un arsenal de mesures de 
stimulation, la Réserve fédérale américaine pourrait donner 
mercredi des indices sur le calendrier qu'elle adoptera pour ses 
prochaines hausses de taux. 
    La Banque d'Angleterre devrait opter le lendemain pour la 
prudence dans un climat troublé par l'approche du référendum sur 
le maintien de la Grande-Bretagne au sein de l'Union européenne. 
    Si l'économie américaine se porte plutôt bien, elle reste 
cependant sous l'effet de vents contraires, notamment en ce qui 
concerne son commerce extérieur et le niveau de ses salaires. 
    Ces éléments pourraient conduire la Fed à ne pas relever ses 
taux avant le mois de juin tout en laissant la porte ouverte à 
de nouvelles hausses, pense-t-on sur les marchés. 
    "Le message de la Fed devrait être une pause pour évaluer 
les incertitudes et rassembler de nouveaux éléments mais pas un 
changement de sa stratégie ni de sa vision à moyen terme", écrit 
BNP Paribas dans une note. 
    Les économistes interrogés par Reuters s'attendent désormais 
à une hausse de taux en juin puis une autre avant la fin de 
l'année, soit deux hausses au total en 2016 au lieu des quatre 
initialement suggérées par la banque centrale américaine 
lorsqu'elle avait relevé ses taux pour la première fois depuis 
près de 10 ans, en décembre dernier. 
     
    STATU QUO ATTENDU EN ANGLETERRE 
    La Banque d'Angleterre, qui communiquera jeudi, soit au 
lendemain de la présentation par le gouvernement britannique 
d'un nouveau budget, devrait opter pour le statu quo tout en 
adoptant un ton accommodant et en insistant sur les obstacles à 
surmonter. 
    La Banque du Japon (BoJ), qui rendra son verdict mardi,  
s'abstiendra sans doute elle aussi d'abaisser à nouveau les taux 
après avoir surpris les marchés en janvier en les précipitant en 
territoire négatif.   
    Les marchés spéculent pourtant sur l'imminence de nouvelles 
mesures de relance de la part de la banque centrale japonaise, 
qui n'a pas réussi à faire remonter les cours de Bourse ni à 
apaiser le yen alors que l'économie de l'archipel continue de 
stagner. 
    Egalement au menu d'un semaine chargée en matière de 
politique monétaire, la décision de la Banque nationale suisse 
(BNS), attendue pour jeudi. Elle devrait laisser ses taux 
inchangés mais les experts pensent qu'elle pourrait augmenter 
ses achats de devises pour empêcher un raffermissement du franc 
après l'assouplissement monétaire plus fort que prévu annoncé 
par la BCE, pensent les experts. 
    Autre politique monétaire très suivie par les marchés, celle 
de la Chine, dont la croissance ralentit nettement, avec des 
effets spectaculaires sur l'ensemble des places financières. 
    La banque centrale chinoise continuera de suivre une 
politique flexible afin d'être en mesure de faire face à 
d'éventuels chocs économiques sans pour autant avoir recours à 
des mesures de soutien excessives pour doper la croissance, a 
déclaré samedi le gouverneur de l'institut d'émission, Zhou 
Xiaochuan. 
    La Banque populaire de Chine s'efforce de maintenir à niveau 
les liquidités dans la deuxième puissance économique mondiale 
mais certains responsables ont mis en garde contre les effets 
sur le yuan d'une politique monétaire trop accommodante, avec 
déjà six baisses de taux depuis novembre 2014.    
     
 
 (Patrick Vignal pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.