Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ENI

15.540EUR
+0.73% 
Ouverture théorique 13.870

IT0003132476 ENI

MIL données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    15.402

  • clôture veille

    15.427

  • + haut

    15.540

  • + bas

    15.324

  • volume

    10 639 472

  • valorisation

    56 475 MEUR

  • capital échangé

    0.29%

  • dernier échange

    19.06.18 / 17:41:53

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur ENI

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter ENI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ENI à mes listes

    Fermer

RPT-LEAD 1-Le président iranien se rendra à Rome, annonce l'Italie

Reuters05/08/2015 à 13:08

(RPT avec codes entreprises) DUBAI, 5 août (Reuters) - Le président iranien, Hassan Rohani, a accepté une invitation à se rendre à Rome, a annoncé mercredi le ministère italien des Affaires étrangères, une visite qui serait la première dans une capitale de l'Union européenne depuis son arrivée au pouvoir. Le président du Conseil italien, Matteo Renzi, a invité Hassan Rohani à effectuer une visite officielle dans "les prochaines semaines", a précisé un porte-parole du ministre des Affaires étrangères Paolo Gentiloni, en déplacement à Téhéran. Le chef de la diplomatie italienne est le dernier responsable occidental en date à se rendre à Téhéran depuis la conclusion de l'accord du 14 juillet sur le programme nucléaire iranien, qui ouvre la voie à une levée des sanctions internationales et à une relance de la coopération économique et commerciale. La semaine dernière, son homologue français, Laurent Fabius, a lui aussi fait le déplacement à Téhéran, où il était porteur d'une invitation de François Hollande à l'intention du président iranien pour une visite officielle en France en novembre. (voir ID:nL5N1091VQ ) "Rohani a accepté l'invitation et doit nous préciser la date", a dit Paolo Gentiloni à des journalistes à Téhéran, selon des propos cités par son porte-parole. "Au-delà de la coopération politique, nos deux pays peuvent travailler ensemble dans les domaines des échanges, du commerce et de l'économie", a ajouté Gentiloni, cité cette fois par l'agence de presse iranienne Iran. Son porte-parole a confirmé cette déclaration. PLUSIEURS GROUPES ITALIENS SE POSITIONNENT DÉJÀ L'accord du mois dernier alimente les espoirs de nombreux pays de profiter de la réouverture économique de l'Iran, un pays de près de 80 millions d'habitants à la population jeune, au niveau d'éducation élevée et qui possède certaines des plus importantes réserves énergétiques du monde. L'Italie, qui n'a pas directement participé aux discussions des derniers mois sur le nucléaire, n'a pas attendu qu'elles aboutissent pour tenter d'améliorer ses relations avec la République islamique, puisque la précédente visite de Gentiloni à Téhéran remontait au mois de mars. Le groupe pétrolier italien Eni ENI.MI , fortement implanté en Iran jusqu'en 2001, a dit qu'il étudierait des investissements sur place une fois les sanctions levées et si des conditions favorables lui étaient offertes. Gentiloni a jugé mercredi "très probable" que Téhéran accepte de discuter de nouvelles dispositions contractuelles. Sa collègue en charge du Développement économique, Federica Guidi, a dit pour sa part que l'Italie investirait certainement dans le secteur automobile iranien dans un avenir proche. Une filiale du groupe industriel Finmeccanica SIFI.MI a quant à elle signé mercredi un contrat de 500 millions d'euros pour construire une centrale électrique en Iran. (Sam Wilkin et Steve Scherer, avec Bozorgmehr Sharafedin et Philip Pulella, Henri-Pierre André et Marc Angrand pour le service français)

Valeurs associées

ENI
+0.73%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.