1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

RPT-Inquiétude en Israël après la fin des sanctions contre l'Iran

Reuters18/01/2016 à 09:12
 (Au 2e §, bien lire Iran) 
    par Dan Williams 
    JERUSALEM, 18 janvier (Reuters) - Les autorités israéliennes 
ont fustigé dimanche la levée des sanctions internationales 
contre l'Iran et promis de signaler toute violation des 
engagements pris par la république islamique sur ses activités 
nucléaires. 
    L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a 
déclaré samedi que l'Iran s'était mis en conformité avec 
l'accord conclu le 14 juillet dernier à Vienne avec les 
puissances du P5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, 
Grande-Bretagne et Allemagne). 
    Ce feu vert de l'agence onusienne a conduit à l'annonce de 
la levée des sanctions économiques et financières imposées à 
l'Iran. Quant à l'échange de prisonniers entre Washington et 
Téhéran préparé en secret et annoncé parallèlement, il est venu 
illustrer la volonté des deux ennemis d'un réengagement 
diplomatique. 
    Vu d'Israël, où le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'est 
démené pendant des années pour empêcher la conclusion d'un 
accord avec Téhéran, ces développements sont porteurs d'une 
menace. 
    Dès samedi soir, Netanyahu avait publié un communiqué très 
critique dans lequel il affirmait: "Même après la signature de 
l'accord nucléaire, l'Iran n'a pas abandonné ses aspirations à 
acquérir l'arme nucléaire et continue à agir pour déstabiliser 
le Moyen-Orient et répandre le terrorisme dans le monde en 
violant ses engagements internationaux." 
    Dimanche, en conseil des ministres, il a souligné que "sans 
nos efforts en faveur des sanctions et de la mise en échec du 
programme nucléaire iranien, l'Iran aurait depuis longtemps déjà 
des armes nucléaires". 
    Le chef du gouvernement israélien a également demandé aux 
puissances mondiales d'imposer des "sanctions dures et 
agressives" si la république islamique revenait sur le moindre 
de ses engagements. 
     
    UN RENFORCEMENT DE L'AIDE MILITAIRE AMÉRICAINE ? 
    Son cabinet avait fait savoir auparavant qu'Israël 
surveillerait de près les activités nucléaires de Téhéran et 
signalerait le moindre écart à l'égard de l'accord de Vienne, 
censé limiter le programme atomique iranien à sa seule 
composante civile. 
    Au micro de la radio militaire israélienne, Ram Ben-Barak, 
directeur général du ministère du Renseignement, a estimé que 
les Iraniens avaient des raisons de célébrer l'annonce de samedi 
soir. "Ils ont réussi à embobiner tout le monde", a-t-il dit. 
    "Les Américains, a-t-il ajouté, sont satisfaits parce qu'ils 
pensent que la diplomatie l'a emporté. Mais nous, nous sommes 
très, très inquiets et les pays du Golfe aussi." 
    Ben-Barak se dit persuadé que Téhéran, de retour dans le 
commerce mondial, allait investir au cours des prochaines années 
dans la reprise de son économie tout en restant en mesure de 
relancer "du jour au lendemain" ses ambitions nucléaires. 
    Le gouvernement israélien négocie parallèlement un 
accroissement de l'aide militaire américaine et espère obtenir 
jusqu'à cinq milliards de dollars par an contre trois milliards 
actuellement. 
    A Washington, Barack Obama a réitéré les garanties 
américaines en faveur de la sécurité d'Israël et de ses autres 
alliés régionaux. Mais des responsables de son administration 
ont dit qu'il était peu probable qu'Israël obtienne le montant 
d'aide affiché. 
     
    RENVOI 
    Pour retrouver LE POINT sur la levée des sanctions: 
 ID:nL8N151131  
 
 (avec Joel Schechtman à Washington; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.