Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

RPT-France-La Bretagne fait exception dans l'union des gauches

Reuters 08/12/2015 à 16:23
 (Précise la formulation § 1) 
    RENNES/NANTES, 8 décembre (Reuters) - Les listes de gauche 
sont parvenues à un accord d'union pour le second tour des 
élections régionales partout où c'était possible, sauf en 
Bretagne, où les listes emmenées par le ministre de la Défense 
Jean-Yves Le Drian et celles d'Europe Ecologie-Les Verts n'ont 
pas réussi à trouver un compromis. 
    "Après une journée de négociations essentiellement sur le 
nombre d'élus, force est de constater qu'à regret ces 
discussions n'ont pas permis d'aboutir", a indiqué mardi 
Jean-Yves Le Drian dans un communiqué. "Les exigences d'Europe 
Ecologie n'ont pas permis d'aboutir à une entente équilibrée au 
regard des scores obtenus au premier tour." 
    Le PS est arrivé en tête du premier tour des régionales avec 
34,9% des voix, EELV n'ayant obtenu que 6,7% des suffrages. 
    La secrétaire nationale d'EELV, Emmanuelle Cosse, a réagi 
sur Twitter en estimant que Jean-Yves Le Drian ne voulait pas 
d'accord et dénoncé "une attitude lamentable". 
    Le ministre de la Défense est quasiment assuré de l'emporter 
au deuxième tour en Bretagne après avoir largement devancé le 
candidat de la droite et du centre Marc Le Fur (23,46%) et le 
candidat du Front national Gilles Pennelle (18,2%). 
    Partout ailleurs, sauf là où le PS s'est désisté pour faire 
barrage au Front national et là où les petites listes 
n'atteignaient pas la barre des 5% exigés pour fusionner, les 
négociateurs sont parvenus à un compromis. 
    C'est aussi le cas dans les Pays de la Loire, où les 
candidats PS et EELV ont annoncé lundi soir avoir conclu un 
accord électoral en vue du deuxième tour qui entérine leur "fort 
désaccord" sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes 
(Loire-Atlantique) et prévoit la réalisation d'une "étude 
indépendante" sur l'optimisation de l'actuel aéroport de Nantes. 
    Cette condition avait été posée en préalable par Sophie 
Bringuy (EELV) à la fusion de sa liste avec celle de Christophe 
Clergeau (PS), vice-président sortant du conseil régional, qui 
avaient recueilli respectivement 25,75 % et 7,82 % des voix. 
    Le scrutin avait été dominé par Bruno Retailleau (Les 
Républicains), avec 33,49 % des suffrages, tandis que Pascal 
Gannat (FN) était arrivé troisième avec 21,35 % des voix. 
    "Aucune date de démarrage n'est publiquement avancée, ce qui 
rend incompréhensible l'accélération brutale (...) des 
procédures d'expulsion de familles et d'agriculteurs habitant 
légalement sur le site", est-il ainsi indiqué dans leur 
déclaration commune, alors que le concessionnaire du projet 
d'aéroport va réclamer jeudi au tribunal de grande instance de 
Nantes de prononcer l'expulsion de quatre exploitations 
agricoles et onze familles de Notre-Dame-des-Landes. 
    L'accord entre Christophe Clergeau et Sophie Bringuy prévoit 
le lancement d'une étude "dès le début du mandat" en cas de 
victoire dimanche soir, "avec l'objectif de la conclure avant 
fin septembre 2016".  
    "Cette étude sera conduite dans la transparence, et 
l'ensemble des données sera rendu public", précise le texte. 
 
 (Pierre-Henri Allain à Rennes et Guillaume Frouin à Nantes, 
édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.