Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BNP PARIBAS BR-A

64.00EUR
+0.16% 
Ouverture théorique 64.00
indice de référence CAC 40

FR0000131104 BNP

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    63.84

  • clôture veille

    63.90

  • + haut

    64.03

  • + bas

    63.38

  • volume

    2 956 134

  • valorisation

    79 927 MEUR

  • capital échangé

    0.24%

  • dernier échange

    24.04.18 / 17:39:45

  • secteur

    Banques

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    60.16

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    67.84

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BNP PARIBAS BR-A à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BNP PARIBAS BR-A à mes listes

    Fermer

RPT-BCE-Frais de justice et amendes sont à intégrer dans les tests

Reuters08/08/2014 à 20:53

(Répétition mot manquant au §1) par Laura Noonan LONDRES, 8 août (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) prendra en compte les litiges futurs et leurs conséquences financières dans l'évaluation de la capacité des 131 premières banques de la zone euro à résister à d'éventuels chocs financiers, dont elle publiera les résultats avant d'assumer leur supervision à partir du 4 novembre. Le traitement des frais de justice figure dans un manuel de 72 pages publié vendredi, qui précise comment la BCE évaluera la masse de données rassemblées sur les banques et la manière dont ces informations seront utiliées pour établir des prévisions de pertes futures. "Nous consacrons un temps et des efforts considérables à rendre la procédure rigoureuse", a dit Vitor Constancio, le vice-président de la BCE, ajoutant que cela la distinguait des précédents examens pratiqués par l'Autorité bancaire européenne (BCE), dont les résultats n'avaient pas été pris très au sérieux. Les banques de la zone euro ont vu les amendes pleuvoir depuis que la BCE a planifié son examen l'an passé, à l'exemple de celle de neuf milliards de dollars infligée à BNP Paribas BNPP.PA par les Etats-Unis fin juin. ID:nL6N0PB5LP La méthodologie présentée vendredi implique que les banques exposées à des frais de justice devront les défalquer de leurs futurs bénéfices à un horizon de trois ans. Les banques qui ne constitueront pas les provisions appropriées à cette fin, ou à d'autres, devront modifier leurs chiffres si la BCE découvre leurs manquements à l'occasion de la procédure de garantie de la qualité, a expliqué la BCE. CLARTÉ ET COHÉRENCE La procédure devra permettre de déterminer si les pertes futures ont été correctement calculées et de comparer les calculs d'un pays à l'autre. Mais cette comparaison ne sera pas forcément pertinente, estime un banquier qui a suivi de près la procédure, car des éléments propres à chaque pays tels que le taux de chômage ou les cadres juridiques peuvent avoir un gros impact sur ces calculs. "La Fédération bancaire européenne (FBE) se félicite du manuel de la BCE car il apportera plus de clarté sur le manière dont les résultats de l'examen de la qualité des actifs (AQR) de la BCE interagiront avec l'exercice des tests de résistance de l'ABE", a déclaré Robert Priester, son directeur général adjoint. Les banques dont les comptes seront conformes aux calculs de la BCE auront droit à un "drapeau vert" et celles qui seront nettement en dessous des estimations de la banque centrale se verront affubler d'un "drapeau jaune" et elles seront sommées de s'expliquer. Pour celles qui n'auront pas employé la bonne méthode, ce sera le "drapeau rouge" et leurs chiffres seront corrigés ou remplacés par les estimations de la BCE. Même si le manuel livre plus d'informations au marché, il n'est pas suffisamment précis sur les rouages de la procédure, juge Christian Thun, de Moody's Analytics. "Pour assurer la cohérence, la BCE devra expliquer davantage aux banques et aux régulateurs nationaux comment procéder au recoupement", ajoute-t-il. (Avec Alexander Huebner à Francfort, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Valeurs associées


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.