Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Roumanie-Des poêles à frire contre de "bons votes" ?
information fournie par Reuters24/06/2015 à 18:49


BUCAREST, 24 juin (Reuters) - Le parquet anti-corruption roumain (DNA) a ouvert une enquête sur les agissements présumés du député Sebastian Ghita, un proche du Premier ministre Victor Ponta, soupçonné d'avoir proposé des poêles à frire à des électeurs en échange d'un "bon vote" aux élections législatives de 2012. Sebastian Ghita est également soupçonné d'avoir cherché à soudoyer les électeurs de Moldavie pour qu'ils votent en faveur de Ponta à l'élection présidentielle de novembre dernier. Peine perdue car le Premier ministre a dû s'incliner face au centriste Klaus Iohannis. Victor Ponta est lui-même visé par plusieurs enquêtes pour corruption, évasion fiscale, complicité de blanchiment d'argent et conflit d'intérêts. Il se trouve actuellement à Istanbul, où il se remet d'une opération à la jambe. La Roumanie est membre de l'Union européenne depuis le 1er janvier 2007. (Radu Marinas, Guy Kerivel pour le service français)

0 commentaire