Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rosengren (Fed): une baisse de taux pourrait aggraver le prochain ralentissement
Reuters19/08/2019 à 20:34

ROSENGREN (FED): UNE BAISSE DE TAUX POURRAIT AGGRAVER LE PROCHAIN RALENTISSEMENT

NEW YORK (Reuters) - Le président de la Réserve fédérale de Boston, Eric Rosengren, a déclaré lundi que les conditions économiques aux États-Unis restaient bonnes et qu'une baisse des taux d'intérêt pourrait encourager une augmentation inquiétante de la dette.

"Plus les taux d'intérêt sont bas et plus vous encouragez les ménages à s'endetter davantage. Et sommes-nous au bon stade du cycle pour encourager les gens à s'endetter davantage?" a-t-il dit dans une interview à Bloomberg Television, ajoutant que cela pourrait aggraver le prochain ralentissement économique.

Eric Rosengren était l'un des deux seuls membres du comité de politique monétaire de la Fed à s'être opposé à la décision de la banque centrale américaine le mois dernier de procéder à la première baisse de ses taux directeurs depuis 2008.

(Trevor Hunnicutt, Juliette Rouillon pour le service français)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • j.doury
    21 août10:33

    c'est la fin d'un cycle de 50 ans , ça va forcement faire très mal. surtout avec une économie virtuelle sans actifs concrets.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer