1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ronaldo, ambulances et objectif Ligue 2 : rencontre avec Mapril Baptista, président des Lusitanos
So Foot13/11/2019 à 06:00

Ronaldo, ambulances et objectif Ligue 2 : rencontre avec Mapril Baptista, président des Lusitanos

Président des Lusitanos Saint-Maur depuis septembre dernier, Mapril Baptista compte bien faire grimper le club à forte communauté portugaise du National 2 à la Ligue 2. Et ainsi s'inspirer de sa propre success story qui l'a vu débarquer en France, à la Cité des Bosquets de Montfermeil, à 7 ans, pour devenir le PDG des Dauphins, le leader européen de la fabrication d'ambulances. Rencontre avec un homme qui parle de Cristiano Ronaldo comme d'un "ami".

Vous avez pris la présidence des Lusitanos Saint-Maur en septembre dernier. Pourquoi maintenant et pourquoi ce club ?
Disons que c'est un club que je suis depuis de nombreuses années. C'est un club de la communauté portugaise et je suis moi-même d'origine portugaise. Cela faisait un petit moment que l'ancien président Arthur Machado me demandait de venir lui donner un petit coup de main, car au bout de dix ans de Lusitanos, il avait besoin d'un peu de renfort. Après un certain nombre de mois et peut-être même d'années, j'ai fini par dire oui pour prendre la présidence. Aujourd'hui, nous avons une direction qui est relativement forte avec un bureau composé d'un président et de trois vice-présidents. Dont Arthur Machado qui est devenu mon vice-président.

Dès votre arrivée, vous avez annoncé vouloir débarquer en Ligue 2 d'ici 4 ou 5 ans. C'est un objectif qui est toujours d'actualité ?
(Rires.) C'est vrai que j'ai dit ça. Et c'est toujours d'actualité, bien sûr. C'est l'idée en tout cas. Je ne pouvais pas venir prendre la présidence du club en disant qu'on allait rester en National 2. On va donc tout faire pour monter, même si cette année, ça ne se passe pas forcément bien. (Les Lusitanos sont 7es du groupe A de National 2 à 18 points du leader, Sedan, qui a gagné tous ses matchs sans encaisser le moindre but, N.D.L.R.) Du moins, pas comme on l'aurait voulu. C'est pour cela que j'ai parlé de 4 ou 5 ans. Pour qu'on ait le temps de se mettre en place et de trouver l'équipe qu'il faut. Mais j'y crois.

Quel genre de président êtes-vous ? Du genre distant ou très présent à la Jean-Michel Aulas ?
Je ne peux, bien évidemment, pas me comparer à Monsieur Aulas. Mais à notre petit niveau, je suis de près tout le monde et je suis très présent. Non seulement auprès du staff de l'équipe, mais aussi des joueurs. C'est mon rôle.

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer