Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ENI

15.450EUR
-1.08% 
Ouverture théorique 13.870

IT0003132476 ENI

MIL données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    15.619

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • valorisation

    56 148 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    15.06.18 / 17:41:53

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur ENI

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter ENI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ENI à mes listes

    Fermer

Rome va vendre une deuxième tranche du capital de Poste Italiane

Reuters31/05/2016 à 21:28
    ROME/MILAN, 31 mai (Reuters) - Rome espère dégager environ 
2,7 milliards d'euros de la cession d'une deuxième tranche du 
capital de Poste Italiane  PST.MI  d'ici la fin de l'année afin 
de réduire l'endettement du pays. 
    Le gouvernement italien prévoit d'engranger huit milliards 
d'euros de ses privatisations cette année pour tenter d'alléger 
le fardeau de sa dette qui représente 132,7% de son produit 
intérieur brut (PIB), ce qui la place au deuxième rang des pays 
les plus endettés de la zone euro, derrière la Grèce. 
    Un décret a été adopté mardi permettant au Trésor italien de 
placer sur le marché une participation de 30% dans le capital de 
la poste, selon une source du gouvernement. 
    La cession d'actions devrait avoir lieu à l'automne, précise 
une autre source proche du dossier. 
    Après avoir déjà vendu 35% de Poste Italiane l'an dernier, 
le Trésor italien a annoncé la semaine dernière envisager d'en 
placer encore 30% sur le marché, après avoir dans un premier 
temps transmis 35% du capital à l'équivalent de la Caisse des 
dépôts en Italie, la Cassa Depositi e Prestiti (CDP). 
    Le président du conseil, Matteo Renzi, a réorganisé la CDP 
l'an dernier afin d'en faire un instrument plus actif de soutien 
à la politique de relance de l'économie italienne.     
    Depuis, la CDP a déboursé 900 millions d'euros pour racheter 
une part du groupe de services pétroliers Saipem  SPMI.MI  à la 
compagnie pétrolière Eni  ENI.MI . Aux cours de Bourse actuels, 
cette participation vaut 476 millions d'euros. 
    Elle a également placé 500 millions d'euros dans un fonds de 
sauvetage récemment créé, destiné à soutenir les banques en 
difficulté. Elle est par ailleurs appelée à jouer un rôle dans 
le sauvetage du sidérurgiste Ilva, ainsi que dans la mise en 
place d'un réseau de télécommunication haut débit. 
    Les analystes estiment que Poste Italiane devrait renflouer 
à terme les finances de la Cassa Depositi e Prestiti. 
    "L'objectif du Trésor est avant tout de donner à la CDP un 
actif précieux qui lui apportera des dividendes et de la 
trésorerie", dit Stefano Caselli de l'université Bocconi de 
Milan.  
     Le bénéfice net de la CDP a été divisé pas plus de deux à 
893 millions d'euros en 2015, contre 2,2 milliards d'euros 
l'année précédente, alors que le dividende qu'elle a versé au 
Trésor est resté stable à 683 millions d'euros. 
    Les dettes de la CDP ne sont pas consolidées dans la dette 
publique italienne, ce qui permet au gouvernement de l'utiliser 
pour financer des programmes d'investissement ambitieux sans 
dégrader davantage l'état des finances publiques. 
 
 (Francesca Landini et Francesca Piscioneri, Juliette Rouillon 
pour le service français) 
 

Valeurs associées

ENI
-1.08%
-1.66%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.