1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rodez : la ville au ralenti pour les obsèques de Pascal Filoé
Le Point03/10/2018 à 20:05

La ville de Rodez est en deuil. Jeudi après-midi auront lieu les obsèques de Pascal Filoé, le chef de la police assassiné jeudi dernier à coups de couteau. Des obsèques qui auront notamment lieu en présence d'Édouard Philippe, le Premier ministre assurant l'intérim au ministère de l'Intérieur après la démission de Gérard Collomb. Selon Centre Presse, c'est une grande partie de la ville qui sera bouclée en raison de la tenue de ces obsèques.

Ainsi, l'ensemble des services de la mairie de Rodez seront fermés jeudi. Seules exceptions : les crèches municipales et les écoles resteront ouvertes. Le temps de la cérémonie, plusieurs commerces devaient également fermer leurs portes aux clients, croit également savoir le titre régional. La circulation dans la ville sera par ailleurs très fortement perturbée et le centre de Rodez, en partie bouclé.

Jusqu'à 5 000 personnes attendues

Dès mercredi au soir et jusqu'au 4 octobre dans la soirée, il sera impossible de se garer à certains endroits, tels que certaines places, boulevards et avenues du centre-ville, non loin de la cathédrale Notre-Dame de l'Assomption. Jeudi, de 9 heures à 20 heures, il sera également impossible aux véhicules de circuler dans une grande partie du centre de Rodez.

La cérémonie des obsèques de Pascal Filoé sera un hommage national, précise La Dépêche du Midi. Elle commencera dès 14 heures sur la place...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer