1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Risque de rechute des comptes de la Sécu en 2015
Reuters29/09/2014 à 17:48

LES COMPTES DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POURRAIENT SE DÉGRADER EN 2015

PARIS (Reuters) - Sans nouvelle mesure, le déficit du régime général de la Sécurité sociale et des autres régimes de base recommencera à se dégrader en 2015 et pourrait atteindre 14,6 milliards d'euros, prévoit la Commission des comptes de la Sécu.

Selon un document de synthèse obtenu lundi par Reuters, ce déficit pourrait même atteindre 18,8 milliards d'euros avec celui du Fonds de solidarité vieillesse (FSV), qui finance le minimum vieillesse et d'autres avantages relevant de la solidarité.

Dans ces conditions, le retour à l'équilibre des comptes de la Sécurité sociale est repoussé au-delà de 2017, estiment les auteurs de ce document.

Concernant 2014, le déficit du régime général devrait atteindre 11,7 milliards d'euros au lieu des 9,6 milliards prévus dans la loi de financement de la Sécurité sociale - un chiffre déjà révisé à la hausse, à 9,9 milliards, en juin.

Une révision à la hausse annoncée dimanche par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, la veille de la présentation, lundi en fin d'après-midi, du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015.

Avec le FSV, ce montant atteindrait 15,3 milliards d'euros - au lieu des 13 milliards initialement prévus - soit une baisse à peine perceptible de 0,1 milliard par rapport au déficit retenu pour 2013 dans la trajectoire initiale.

"Même avec des mesures nouvelles importantes pour 2015, une nouvelle trajectoire devra être définie qui ne pourra que repousser au-delà de 2017 le retour à l'équilibre des organismes de Sécurité sociale", estime la commission dans sa synthèse.

Elle impute notamment cette évolution à une activité économique nettement moins favorable que ne le laissaient penser les prévisions initiales.

(Emmanuel Jarry, édité par Sophie Louet)

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mipolod
    29 septembre18:20

    Une ministre incapable de maîtriser son portefeuille devrait laisser son poste à quelqu'un de plus compétent. Une gabegie comme seuls les socialistes sont capables. Elle n'a pas essayé la moindre tentative de réforme. Une seule option : LA DEMISSION ! ...... comme tous ces petits camarades du gouvernements !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer