1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rio Mavuba : "On ne va pas faire une Guy Roux, mais..."
So Foot30/08/2019 à 14:00

Rio Mavuba : "On ne va pas faire une Guy Roux, mais..."

Parmi ses 850 licenciés, le FC Mérignac-Arlac compte Rio Mavuba. Après avoir raccroché les crampons la saison dernière, l'ancien international français endosse le costume d'entraîneur adjoint dans le club de l'agglomération bordelaise afin de préparer ses diplômes d'entraîneur. Pour l'ex-joueur des Girondins de Bordeaux, ce choix est celui de l'amitié, de la famille et de la passion du football.

Pourquoi avoir choisi Mérignac-Arlac ?
Quand j'ai arrêté après Prague (septembre 2018, N.D.L.R.), j'ai joué un an en tant que joueur au club. Le fait qu'il y ait mon meilleur ami ici, le coach Antoine Vergès, a beaucoup compté. Lorsqu'il a vu que j'allais arrêter à Prague et que j'allais peut-être rentrer à Bordeaux, il m'a dit : "Écoute, ce serait sympa que tu viennes nous dépanner. " Ça faisait longtemps qu'on avait envie de faire un projet en commun. Et là, comme je passe mon BEF cette année, j'ai besoin d'être en place dans un club. Tout s'est fait naturellement parce que l'entraîneur adjoint a dû partir pour des raisons personnelles, et voilà, je suis là.

Qu'est-ce qu'il a de particulier, ce club ?
"Je ne suis là que depuis deux ans et honnêtement, c'est un club très familial. Tu as le foyer, certaines personnes qui sont toujours là qui ont leurs habitudes. C'est vraiment un club où il fait bon vivre et c'est un état d'esprit qui me correspond."
Je ne suis là que depuis deux ans et honnêtement, c'est un club très familial. Tu as le foyer, certaines personnes qui sont toujours là qui ont leurs habitudes. C'est vraiment un club où il fait bon vivre et c'est un état d'esprit qui me correspond. C'est ce que le coach et le club essayent d'inculquer aux joueurs qui arrivent. C'est pour ça que beaucoup de joueurs viennent et qu'il y a autant de licenciés au club, ils savent qu'il y a une bonne mentalité ici.

Pourquoi commencer dans un club amateur ?
Ça faisait partie de mes projets. J'ai un contrat qui commence à Lille en juillet 2020, on n'a pas encore défini si ce serait dans l'encadrement technique, coacher ou dans les bureaux. J'avais donc deux ans pour passer mon diplôme après mon départ de Prague. Avec ma famille, on est bien à Bordeaux, donc je me suis dit qu'on allait rester ici, qu'on n'allait pas accélérer les choses. Et puis, surtout, j'ai Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer