1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Révision constitutionnelle : gare à la « surenchère » !
Le Point14/07/2018 à 13:40

Le projet de révision constitutionnelle est arrivé en première lecture à l'Assemblée nationale mardi 10 juillet, non sans polémique. Les députés de tous bords ont notamment fait bloc contre l'accélération de la procédure parlementaire, l'un des objectifs principaux du gouvernement. Ils dénoncent un affaiblissement du Parlement, et pointent une nouvelle fois la dérive « monarchique » de l'exercice du pouvoir par Emmanuel Macron. Pour Florence Chaltiel-Terral, il faut apaiser le débat et préserver la Constitution, ligne directrice de la République, du bavardage trop souvent caractéristique de la loi française. Interview.

Le Point : Dans une

tribune

publiée par Le

Journal du dimanche, 81 députés Les Républicains fustigent la « Constitution Macron ». La révision constitutionnelle portée par le gouvernement marque-t-elle un tournant dans la Ve République ?

Florence Chaltiel-Terral : Pas vraiment. Pendant la IIIe puis la IVe République, l'instabilité politique était très forte. En cause, le Parlement, trop capable de renverser les gouvernements successifs. L'objectif de la Ve République et de la nouvelle Constitution était donc de rationaliser le parlementarisme. C'est ce qui explique, entre autres, la mise en place du 49.3, qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer