Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Révélations sur l'ex-activiste Battisti gênantes pour Hollande

Reuters05/11/2012 à 18:10

PARIS (Reuters) - Un livre d'enquête publié en France apporte de nouveaux éléments sur les soutiens dont aurait bénéficié Cesare Battisti, ex-activiste de l'extrême gauche des "années de plomb" recherché pour assassinats par l'Italie et longtemps réfugié à Paris.

Le soutien apporté par la gauche et François Hollande aurait trahi le point de vue du ministre de la Justice de François Mitterrand, Robert Badinter, dit ce livre du journaliste Karl Laske, "La mémoire du plomb".

L'homme, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité par contumace dans son pays, a pu rester au Brésil malgré un feu vert en 2009 de la Cour suprême du pays à son extradition, que le président Luiz Inacio Lula da Silva a refusé d'exécuter.

Auparavant, Cesare Battisti, ex-membre des "Prolétaires armés pour le communisme" était resté près de deux décennies en France où il bénéficiait de soutiens d'intellectuels et de la gauche, dont celui de François Hollande, alors patron du Parti socialiste, qui lui avait rendu visite à la prison de la Santé en 2004 et s'était opposé à son extradition.

Ecroué le 10 février 2004 puis remis en liberté le 3 mars suivant, après cette visite, il a fui au Brésil après l'arrêt qui autorisait son extradition, rendu le 30 juin et alors suspendu à un recours en cassation.

L'actuel chef de l'Etat évoquait alors une supposée "jurisprudence Mitterrand" censée avoir garanti l'asile aux repentis des "années de plomb", mais le livre avance que Cesare Battisti avait été exclu expressément de cette doctrine.

L'ouvrage contient une note d'avril 1983 du cabinet de Robert Badinter, passant en revue les cas d'activistes italiens demandant l'asile, le jugeant acceptable pour certains, mais où on peut lire à propos de Battisti : "il est par contre exclu qu'il en soit de même à l'égard de M. Cesare Battisti".

Interrogé par l'auteur, Robert Badinter déclare : "(Cesare Battisti) tombait dans la catégorie de ceux pour lesquels nous n'acceptions pas le droit d'asile".

Le livre apporte par ailleurs plusieurs témoignages accréditant l'hypothèse que Carla Bruni, épouse d'origine italienne de Nicolas Sarkozy, a intercédé en faveur de Cesare Battisti quand son mari était à l'Elysée.

L'ancien ministre écologiste Yves Cochet déclare que Carla Bruni et sa soeur Valeria Bruni-Tedeschi, ont "permis à Fred (Vargas, écrivain et soutien de Battisti-NDLR) de voir Sarkozy". L'avocat de Battisti, Eric Turcon, dit : "c'est vrai que Nicolas Sarkozy et Carla Bruni sont intervenus (...) c'est à la demande de Carla Bruni que Fred a été reçue par le président".

Fred Vargas a eu aussi accès par ces biais à des officiels brésiliens, lit-on. Le sujet aurait été évoqué lors d'une visite au Brésil de Nicolas Sarkozy en 2008. L'ancien président de la République et sa femme ont toujours démenti.

Thierry Lévêque, édité par Gilles Trequesser

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.