1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Réunion de crise après le dîner à l'Elysée jugé «dégueulasse»
Le Parisien29/03/2014 à 02:13

Réunion de crise après le dîner à l'Elysée jugé «dégueulasse»

«Les saveurs du Palais 2». Bientôt un film, avec Nicole Bricq, la ministre du Commerce extérieur, dans le premier rôle ? C'est possible tant ses critiques sur la cuisine de l'Elysée ont fait des vagues rue du Faubourg Saint-Honoré. Selon BFMTV, une réunion de crise s'est tenue ce vendredi matin, au Palais de l'Elysée, entre les protagonistes de ce Feydeau culinaire.

L'affaire a même mobilisé la directrice de cabinet de François Hollande, Sylvie Hubac. Lors d'une réunion convoquée en urgence, le chef des cuisines de l'Elysée, Guillaume Gomez, aurait refusé les excuses que lui présentait la ministre du Commerce extérieur.

Pour mémoire, après le déjeuner à Matignon, ce jeudi à l'occasion de la venue du président chinois Xi Jinping, Nicole Bricq, s'attardant sur le perron avec Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre, et son épouse Brigitte, se lâche. A quelques mètres des caméras et de micros qui captent la conversation, la ministre avoue sa préférence pour la cuisine que l'on déguste chez le chef du gouvernement : «J'ai dit à Brigitte que, franchement, la maison Matignon? Y'a pas photo. A l'Elysée c'était pas du tout? Non, c'était dégueulasse. Il faut le dire, il faut le dire».

Guillaume Gomez, le chef des cuisines élyséennes, visiblement touché par les critiques de Nicole Bricq, comme le prouve son compte Facebook, n'était pas joignable ce vendredi après-midi.

»

(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "//connect.facebook.net/en_US/all.js#xfbml=1"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk'));

Post by Guillaume Gomez Page Officielle.

Le menu servi ce soir là, publié par Le Figaro, ressemblait pourtant à une belle invitation au voyage dans la gastronomie française. En entrée, une «gourmandise de foie gras truffé», suivie d'une «volaille landaise ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

51 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • je.valle
    01 avril08:10

    Quand on parle d'un gouvernement d'amateurs on est encore bien en dessous de la réalité .Et avec le Chef qu'on a ce n'est pas demain que ça va changer.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer