Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Retraites indexées sur l'inflation: "Il faut protéger en priorité nos ainés", juge Bruno Le Maire
information fournie par Boursorama avec Media Services07/04/2022 à 11:33

Le ministre de l'Economie a défendu la proposition du candidat Macron, qui souhaite revaloriser les pensions dès juillet face à l'augmentation des prix.

Bruno Le Maire, à Berlin, le 31 mars 2022  ( POOL / Tobias SCHWARZ )

Bruno Le Maire, à Berlin, le 31 mars 2022 ( POOL / Tobias SCHWARZ )

Invité de "10 minutes pour convaincre" sur TF1 , Emmanuel Macron a promis mercredi 6 avril, s'il est réélu, " d'indexer les retraites sur l'inflation dès cet été" au lieu d'attendre le 1er janvier, et souhaite commencer la réforme des retraites "dès l'automne".

Interrogé sur ces annonces, Bruno Le Maire a défendu quelques heures plus une "mesure d'urgence", ce jeudi. "En juillet prochain, on ajuste les niveaux de retraite sur l'inflation. Il faut protéger en priorité nos ainés contre l'augmentation des prix", a-t-il lancé à l'antenne de franceinfo , faisant valoir un dispositif visant à "protéger les Français". Le ministre a par ailleurs donné des indications sur l'ampleur de cette augmentation, qui sera de l'ordre de 4%. Cette mesure ne se substituera pas à la revalorisation "traditionnelle" de janvier, a t-il précisé.

"Quand il y a des déficits, il vaut mieux les combler"

Quant au projet de réforme des retraites, le ministre a fustigé les partisans de "la politique de l'autruche" sur l'état du système actuel. "Quand il y a des déficits, il vaut mieux les combler. Quand il y a une dette, il vaut mieux les rembourser. La dépendance sera une grande question du 21e siècle, c'est pour cela que nous voulons faire cette réforme", a t-il déclaré.

Dans les colonnes du Figaro , Emmanuel Macron a précisé vouloir lancer "les grands chantiers, école, santé, retraite, autonomie, justice, dès la première année". Et "pour les retraites, il y aura une phase de concertation avec les partenaires sociaux. Mais le mandat est clair (...) ce doit être dès l’automne prochain", a-t-il maintenu.

Valeurs associées

TF1
Euronext Paris +2.97%

26 commentaires

  • 07 avril13:12

    Ce sera largement compensé par la réforme des retraites .... les futur retraité vont payer pour les anciens !