1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retrait de Griveaux à la mairie de Paris : "La République en marche ne lâchera pas Paris"
Boursorama avec AFP Services14/02/2020 à 11:38

MUNICIPALES 2020. Olivia Grégoire, députée LREM de Paris et porte-parole du désormais ex-candidat, assure qu'il y aura "quoi qu'il arrive" un candidat de la majorité dans la capitale. 

Benjamin Griveaux et Olivia Grégoire jeudi 13 février à Paris, quand le candidat LREM a présenté son programme pour la capitale. ( AFP / CHRISTOPHE ARCHAMBAULT )

Qui pour remplacer Benjamin Griveaux comme candidat de La République en marche (LREM) à Paris ? L'ex-porte-parole du gouvernement a annoncé son retrait, vendredi 14 février, après la diffusion sur internet de messages, photos et vidéo à caractère sexuel. Olivia Grégoire, députée LREM de la capitale et porte-parole de l'ex-candidat, assure qu' il y aura "quoi qu'il arrive" une liste de la majorité à Paris. 

"Nous allons travailler, nous avons un chef d'équipe qui s'appelle Stanislas Guerini (délégué général de LREM, NDLR). J'ai absolument confiance en lui (...), nous allons trouver une solution", a-t-elle assuré sur Franceinfo . "La République en marche est forte (...), la République en marche ne lâchera pas Paris , nous y croyons jusqu'au bout, nous y croyons très fort", a-t-elle martelé. 

"Qu'on le laisse se retrouver en famille"

"Nous avons un programme solide pour Paris (...) nous avons 17 têtes de liste extrêmement solides, il manque juste un capitaine", estime-t-elle. "La famille En marche va réagir de façon unie (...) ça va prendre quelques heures", avait-elle déclaré un peu plus tôt devant le QG de campagne de Benjamin Griveaux à Paris. 

L'élue a par ailleurs adressé son soutien à Benjamin Griveaux, qui a "pris une décision à la hauteur de ce qu'il est". "Je demande qu'on le laisse se retrouver en famille, c'est un moment difficile", a-t-elle poursuivi, depuis le boulevard du Montparnasse à Paris. "J'espère que vous respecterez ce temps de silence qu'il prendra pour lui, pour son épouse, pour ses enfants", a-t-elle demandé aux journalistes. "Je vous demanderai un peu de pudeur", a-t-elle encore lancé". 

"Grave pour la démocratie"

Comme Cédric Villani , candidat dissident à Paris, elle s'est inquiétée que "ce qui se passe est grave pour la démocratie". "Je suis inquiète, en tant que députée, en tant que citoyenne, que des déclarations, des vidéos qui arrivent comme ça, non sourcées, anonymes, absolument illégales, qui touchent à l'intime, à la pudeur, sortent dans ces conditions."

"On a tous nos failles, les politiques sont des femmes et des hommes comme les autres (...). On a tous nos erreurs", a-t-elle estimé. "Benjamin Griveaux est un homme, c'est un mec sensible", juge Olivia Grégoire. 

Elle précise par ailleurs que l'ancien porte-parole du gouvernement a pris seul la décision de retirer sa candidature : "Personne ne l'a forcé", assure-t-elle. 

12 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    14 février15:15

    Quadrature du cercle...Étant donné que la politique est une poubelle nauséabonde, comment en élever un débat inodore?...;-(((

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer